• Avec lui

    Un moment

    Ça arrive pas assez souvent… dommage !

    Mais il y a parfois dans nos vies des moments suspendus, des moments à part, des moments où on ose se laisser surprendre, sans attentes, ni comparaisons, ni rien à prouver. Juste des moments à vivre .

    Des moments où on oublie de chercher comment mériter, comment donner, prouver, paraître… des moments pour recevoir. Des moments à savourer.

    Du pur bonheur, quoi ! Comme une parenthèse dans le temps !

    C’est parfois un temps d’amitié, dans la forêt, sur la mer, seule ou accompagnée. C’est selon… mais c’est toujours privilégié.

    C’est dans ces moments-là que tu peux goûter Dieu, Sa présence, Sa paix, Sa joie.

    C’est dans ces moments sans attentes qu’Il peut le mieux se révéler, le mieux te combler : dans ce plein de rien qui est en fait plein de Lui. Dans ce qui semble vide, mais si rempli de Sa présence. Là où tu n’attends rien… et que tu trouves TOUT… parce que Sa présence remplit tout.

    Alors…

    MERCI Jésus pour ces moments privilégiés. Merci pour Ta présence qui change l’air que je respire. Merci pour les bulles de bonheur qui remplissent mon cœur. Merci pour Toi qui rafraîchis et agrandis mon petit moi…

    MERCI à tous ceux et celles qui y contribuent.

     

    «Mais mon bonheur à moi, c’est de te connaître, Seigneur DIEU. » Psaume 73.28

     

     

  • Avec lui

    Un temps pour…

    Voilà le temps du printemps. Le temps des fleurs, le temps du renouveau, le temps de l’éclosion. Un temps joyeux … mon préféré peut-être.

    Et pourtant, dans ce temps, comme dans chaque temps, il y a des parenthèses qui nous font penser qu’on revient en arrière. La neige a refait son apparition et pas qu’en montagne. Elle s’était invitée dans mon jardin hier matin.

    Parenthèse refermée, le soleil est de retour et les tulipes me font coucou. Le temps du printemps reprend son cours. Parce que c’est écrit.

    S’ensuivra le temps de l’été, puis l’automne, l’hiver … et tout recommencera tant que Dieu l’aura décidé. Un temps pour tout.

    Il y a un temps pour naître et un temps pour mourir et entre deux… un temps pour vivre. Le temps que Dieu aura décidé.

    Un temps pour vivre sa vie avec ce qu’elle comporte de hauts et de bas, de maladies et de guérisons, de pandémies, de guerres et de restaurations. Un temps de vie pour être triste puis joyeux, calme et parfois anxieux, confiné, déconfiné… un temps avec des parenthèses, fait de parenthèses…  parce que la vie n’est pas un long fleuve tranquille.

    Il y a un temps … un temps pour tout.

    Mais dans ce temps de vie, il y a un temps suspendu, un temps qui nous amène hors du temps, un temps de tout temps… celui de rencontrer Dieu.

    Il y a un temps qui ne se mesure pas, hors-parenthèses parce qu’immuable. Un temps qui a toujours été, qui est et qui sera toujours. Un temps qui ne passera pas, un temps qui est promesse d’éternité… Un temps comme un ordre, un ordre divin … un temps sans temps… celui d’aimer Dieu.

    Ne passe pas ta vie en oubliant ce temps ! Chaque jour, souviens-t’en!

     

    « Moïse dit : Aimez le SEIGNEUR votre Dieu, obéissez chaque jour à ce qu’il vous dit, à ses lois, à ses règles et à ses commandements. » Deutéronome 11.1

     

    « Maître, dans la loi, quel est le commandement le plus important ? » Jésus lui répond : «  “Tu dois aimer le Seigneur ton Dieu de tout ton cœur, de tout ton être et de toute ton intelligence.” C’est le plus important et le premier des commandements. » Matthieu 22.36.38