• C quoi ta peur

    Je ne mourrai pas!

    Enfin, je retrouve quelque chose d’habituel, de connu, un peu de normalité dans cette période bizarre et instable où les informations évoluent jour après jour. Quelque chose que je connais et qui me rassure : mon rendez-vous chez le coiffeur !

    Parce que je peux te l’avouer maintenant ( mais juste entre toi et moi) j’ai eu une grosse période de… flou. Non pas que ma foi ait été ébranlée, mais ça a plutôt été un gros flou artistique dans ma façon de l’exprimer. Mes critères habituels de prière ne semblaient plus fonctionner, comme si le mode d’emploi avait changé.

  • C quoi ta peur

    Au-dessus de tout!

    Alors, je l’ai vu, par ma fenêtre.

    Il planait au-dessus de ma maison, les ailes bien déployées, larges et stables, se laissant juste porter par le vent. Il faisait des cercles concentriques, de plus en plus larges, de plus en plus haut. Son regard perçant fixé vers le sol. Plus il s’élevait, plus il semblait dominer. De lui, se dégageait une  impression de calme, de contrôle et de puissance.

    Pas comme nous ici-bas. Tout est chamboulé depuis quelques jours. Tout a été chamboulé en peu de temps. Tout est chamboulé partout. Toute notre vie relationnelle est remise en question. Et aucun endroit sur terre qui ne soit à l’abri, qui ne soit atteint, tôt ou tard. Aucun endroit où se réfugier.

    C’est stressant, déstabilisant. On ne parle plus que de ça ! C’est plus la coupe du monde de foot, c’est la coupe du monde du virus !

    Mais lui planait au-dessus de tout ça , inatteignable. Il s’était élevé et nous regardait d’en-haut, comme hors de notre temps. Il n’avait rien changé à sa façon d’être ou de faire. Et plus il s’élevait, plus il semblait puissant, calme et serein.

    Comme notre Dieu qui est haut, le Très-Haut, et il sait le pourquoi et le comment. Élevé bien au-dessus de nos pensées, Il sait tout du commencement à la fin.

    Bien au-dessus de nos situations, de nos virus et de nos maladies, Il veille sur nous de son regard perçant, tout en étant avec nous, tout près, dans nos cœurs, par Son Esprit.

    C’est Lui notre abri, notre forteresse, les ailes sous lesquelles on trouve un refuge.

    Mais Il nous laisse toujours le choix :

    • Soit se poser une tonne de questions, de suppositions, avoir peur, paniquer au point de dévaliser les magasins, perdre espoir, se morfondre… ou…
    • tourner nos regards vers Lui, Lui qui a promis qu’Il serait avec nous dans les moments difficiles. Il nous laisse le choix de Lui faire confiance, et venir s’abriter dans Sa présence, reconnaître qu’Il est Tout-Puissant. Il nous laisse le choix de croire en Sa parole, Ses promesses… et espérer Son retour. Lui qui est La vie et qui sera toujours La vie !

    « Oui, je vous préviens aujourd’hui, en prenant le ciel et la terre comme témoins : je mets devant vous la vie et la bénédiction, la mort et la malédiction. Choisissez donc la vie pour que vous viviez, vous et vos enfants. » Deut 30.19


  • C quoi ta peur

    Je vais en parler…

    Il faut peut-être que j’en parle … ou bien ?!?

    Au début, je me suis dit que la Chine c’était loin, bien assez loin. Qu’il y avait juste les médias qui nous rapprochaient.

    Et puis, c’est arrivé en Europe, j’ai encore relativisé… mais pas longtemps ! Parce que l’Italie c’est pas loin et l’Italie du nord, c’est vraiment pas loin du tout. C’est même carrément un peu chez moi !

  • C quoi ta peur

    Moi, Goliath

    MOI, GOLIATH


    Me voilà prêt. Prêt à me battre…
    J’ai revêtu mon armure, celle qui protège mon corps de géant. Celle qui me donne l’air encore plus … géant. J’ai bouclé mon ceinturon et pris mon épée en main…

    Mais mon armure la plus puissante, je le sais, ce n’est pas celle de fer et d’acier. Mon armure la plus puissante, celle qui me protège le mieux, qui me rend le plus fort… ce sont mes mots.
    Alors, je harangue, je provoque, j’insulte, j’humilie,  je me grandis par mes mots. Et là… oui, je me rends invincible!


    Des mots… et je les garde à distance.