• Coeur à coeur

    Mon Père qui est aux cieux

    Notre Père qui est aux cieux … Pfff… c’est justement ça le problème. Moi je suis ici, et Lui Il est aux cieux et ça me le rend lointain, absent, injoignable. Un peu comme mon père terrestre. Il m’aime, mon père terrestre, ça oui. Mais son langage d’amour n’est pas le mien. Lui c’est travail et moi j’aurais aimé qu’il s’intéresse à moi. Oh bien sûr qu’il s’intéresse à moi, à sa façon, par son désir de m’assurer un avenir, que je ne sois pas dans le besoin, que je ne souffre pas des manques dont il a souffert. Dans ce sens, c’est un bon papa. Mais la petite fille…

  • Coeur à coeur

    Ca change tout!

    Je t’avais déjà parlé du p’tit bois qu’il y a derrière chez moi. Eh bien, j’y ai repris mes promenades parce que … parce qu’il fait beau, que l’été indien s’y prolonge, que c’est la plus belle forêt du monde (c’est mon voisin qui le dit !). Je l’aime bien mon p’tit bois. Il s’y passe plein de choses que mon œil voit et … que mon cœur voit. Comme ce matin où mes jambes encore un peu engourdies m’ont emmenée là où, en principe, je fais demi-tour (ben oui… il faut bien rentrer à un moment donné !). C’est là que les bûcherons stockent les arbres abattus, en attendant leur transfert…

  • Coeur à coeur

    Un doux parfum

    Ah voilà, l’automne est de retour avec ses couleurs, ses matinées fraîches et mes envies de cocooning. Eh oui, j’aime bien ces temps où les journées se raccourcissent. On profite bien de ce qu’il fait encore bon et puis on se remise devant une bonne tasse de thé et une tarte aux pommes. Ma maison prend petit à petit des allures d’hiver avec plus de coussins, plus de velours, de tissus doux et chauds. Et puis, j’aime bien les bougies, alors j’en mets partout. Quand j’ai fini de les installer, ça me prend encore du temps à toutes les allumer. Mais c’est tellement doux ! Et puis, certaines sont parfumées, alors…