• Les barrières

    Pardonne-nous nos offenses

    Je ne l’aurais pas remarqué si tous les regards ne s’étaient soudain dirigés sur l’avant du bateau. Ça faisait un moment déjà qu’on nous avait demandé de regagner nos places à l’intérieur. Il était l’heure de rebrousser chemin, mais depuis bien 15 minutes qu’on était installés, rien ne bougeait. On nous a alors annoncé qu’on attendait une équipe de la télévision qui faisait un reportage sur la région.

  • barrière fantôme
    Les barrières

    Barrière-fantôme

    Elle m’a intriguée cette barrière-là. Je n’ai pas bien compris à quoi elle pouvait servir. Elle ne sépare rien ! Je m’en suis approchée. J’ai regardé à sa droite, à sa gauche. Rien. Rien que de l’eau… indivisible. Elle semblait être là comme une mémoire, un souvenir … mais de quoi ?!?