• noel

    Un coeur de Noël

    J’ai emballé le premier paquet. J’y ai mis tout ce qui traînait, d’ancien, de douloureux, de ce qui était et qui n’a plus de raison d’être parce que c’est le passé. Mais ce passé parfois refait surface. Je n’ai pas tout de suite compris pourquoi. C’est lorsque je l’ai emballé que j’ai compris. Il fallait que je le recouvre d’un beau papier de reconnaissance et d’un ruban de joie. Le passé ne sera plus. J’ai emballé le deuxième paquet, rempli de mon présent. Pas tous les jours facile, pas tous les jours drôle, pas toujours simple mon présent. La pandémie a tendance à m’agacer. J’en ai marre, je le reconnais,…