• Uncategorized

    Du virtuel au réel

    Voilà, la vie reprend. La vie commerciale, la vie d’un pays riche et libre.

    Est-ce que tout va revenir comme avant? Est-ce que deux mois auront suffi à produire un changement en profondeur?!? Ou ça n’aura été que deux petits mois « différents » dans nos vies trépidantes?

    Il sera peut-être bon de se rappeler de temps en temps qu’en d’autres lieux, d’autres cultures, d’autres pays moins riches et moins libres, le confinement fait partie d’une réalité quotidienne. C’est pourquoi, je vous partage ce petit texte reçu de mon amie Claire.


    « De nombreuses salles proposant des expériences virtuelles existent aujourd’hui. Ces dernières permettent de vivre des sensations différentes selon le personnage et le lieu qui ont été choisis par le client.

    Et si notre confinement nous avait plongés, malgré nous, dans une de ces expériences? Vous allez comprendre: je vous propose d’endosser l’identité d’un frère ou d’une sœur persécutée. Prêt(e)?

    Vous êtes Ibrahim* ou Mona*, un couple chrétien vivant au Bangladesh:

    Ibrahim: «Depuis que notre famille a découvert Jésus, tout le village nous montre du doigt. Nos amis nous ont tourné le dos, comme si nous avions la peste. L’accès au puits nous est interdit. Mon vélo et la charrette qui me permettaient de gagner mon salaire ont été saccagés. Parfois, j’aurais envie de me venger. Mais nous croyons, comme Paul l’a écrit: ‘En effet, de même que les souffrances de Christ abondent pour nous, de même aussi, c’est par Christ que notre réconfort abonde.’ 2 Cor. 1:5» 

    Mona: «Nos enfants ne peuvent plus jouer avec leurs copains. Nous sommes les seuls chrétiens du village et nous nous sentons très isolés. Cependant, nous ne regrettons rien. Jésus est tout pour nous! Il nous a sauvés et nous a offert son amour.»

    N’avez-vous pas l’impression que le confinement produit, dans une moindre mesure, des sentiments similaires? Isolement, solitude, stigmatisation, inquiétude de l’avenir, méfiance de l’autre et même délation.

    Nos frères et sœurs persécutés sont très souvent «confinés» moralement et/ou physiquement. Mais leurs témoignages nous encouragent. Dieu leur donne la capacité de rester confiants malgré tout, de tenir bon et de s’attendre à Lui au quotidien. Il le fera aussi pour nous.

    Que ce psaume bien connu devienne plus concret en cette période troublée que nous traversons:

    L’Eternel est mon berger, je ne manquerai de rien.

     Il me fait reposer dans de verts pâturages, il me dirige près d’une eau paisible.

    Il me redonne des forces, il me conduit dans les sentiers de la justice à cause de son nom.

    Quand je marche dans la sombre vallée de la mort, je ne redoute aucun mal car tu es avec moi. Ta conduite et ton appui: voilà ce qui me réconforte.

    Tu dresses une table devant mes adversaires; tu verses de l’huile sur ma tête et tu fais déborder ma coupe.

    Oui le bonheur et la grâce m’accompagneront tous les jours de ma vie et j’habiterai dans la maison de l’Eternel jusqu’à la fin de mes jours.

    Psaume 23

    Soyez bénis.

    Claire Grosbety »


  • Uncategorized

    Merveilleux!

    Merveilleux !

    « Tu es merveilleux ». On l’a chanté ce matin.

    Mais combien de choses, de personnes on trouve si « merveilleuses ». Même moi, je risque d’être une fois ou l’autre « merveilleuse » pour quelqu’un. On est tous d’ailleurs un jour ou l’autre le merveilleux de quelqu’un (enfin j’espère). Mais un merveilleux dans un moment ou une situation donnée, de façon ponctuelle. Notre nature humaine ne nous permet pas d’être merveilleuses en toutes circonstances.

    Debout là, devant ma chaise à chanter ce chant, je me disais que Dieu, Lui, est merveilleux dans toute Son essence, Sa nature. Il est Merveilleux et ça ne change pas. Ça fait partie de qui Il est !

    « Et Manoah dit à l’Ange de l’Éternel : Quel est ton nom, afin que nous t’honorions, quand ce que tu as dit arrivera ? Et l’Ange de l’Éternel lui dit : Pourquoi demandes-tu mon nom ? Il est merveilleux. » Juges 13 :17-18

    Il n’est par merveilleux par adjectif, mais par définition. Merveilleux, c’est Son Nom !

    « Car un enfant nous est né, un fils nous a été donné, et le gouvernement sera sur son épaule ; et on appellera son nom : Merveilleux, Conseiller, Dieu fort, Père du siècle, Prince de paix. » Esaïe 9.6

    Au fait, qu’est-ce que ça veut dire « merveilleux », parce qu’on a tendance à le dire comme ça, à tout va, sous le coup d’une émotion ou d’une joie intense, sans réfléchir tant il fait partie de notre vocabulaire ?

    Merveilleux  selon Larousse :

    Ce qui s’éloigne du cours ordinaire des choses ; ce qui est miraculeux, surnaturel .

    • Qui étonne par son caractère inexplicable, surnaturel.    Synonymes : magique – miraculeux
    • Qui est admirable au plus haut point, exceptionnel. Synonymes : divin – extraordinaire – mirifique

    C’est sûr que, vu sous cet angle, je ne dois pas faire partie des choses si « merveilleuses » que ça !

    Bien que ….

    à bien y réfléchir, est-ce que Christ en moi ne ferait pas de moi quelqu’un à Son image ? Quelqu’un de … merveilleux ?

    « Merci d’avoir fait de moi une créature aussi merveilleuse : tu fais des merveilles, et je le reconnais bien. » Psaume 139.14