De tout et de rien,  Sagesse pour les femmes

Au centre…

                 …commercial.

  Dans la complexité des idées que le monde nous propose (journaux, TV, réseaux sociaux, études diverses…) il y a un choix dans lequel on se perd. J’ai parfois l’impression d’être dans un immense centre commercial de la pensée où on trouve de tout ! Je l’avoue, je m’y suis perdue plus d’une fois à chercher La bonne méthode, La bonne philosophie, La bonne idée… Je me suis perdue à chercher ce qui pourrait me remplir, là, tout au fond de moi. J’ai cherché ce qui pourrait faire dire à mon cœur : « Voilà, j’ai trouvé ce que je cherchais ! Enfin ! ». Je cherchais à être paisible comme un arbre planté au bord de l’eau avec son beau feuillage vert. Je voulais savoir qui j’étais.  Je voulais découvrir cette sagesse dont on parle si souvent. J’ai acheté un tas de bouquins au rayon librairie. Ils avaient tous La bonne idée, La bonne théorie, La bonne méthode. Mais toutes étaient différentes, discordantes et changeaient à longueur de temps. Leur lecture m’a embrouillée au lieu de m’apaiser. Alors quoi… qu’est-ce que je dois croire ?!? J’ai cherché au rayon « occas’ » en me disant que si d’autres les avaient déjà testées, ça devait être bon pour moi aussi ! J’en ai eu pour mon argent : déjà testées et … usées. Une nouvelle mode les avait détrônées ! Alors, j’ai innové et me suis intéressée au rayon « nouvelles philosophies ». Au moins, je serai dans le vent ! J’ai pas tout compris. Un jour j’étais la lune et un autre le soleil quand c’était pas une étoile inconnue ! Tantôt Yin et tantôt Yang. Tantôt trop, tantôt pas assez .Faudrait savoir !!! Au rayon « expériences de la vie », ça m’a coûté un peu cher et, finalement, je n’ai trouvé que ce que je voulais bien en retirer. A force de chercher dans tous les rayons, plus contradictoires les uns que les autres, j’ai fini par ne plus savoir qui j’étais, ni comment je m’appelais. Est-ce qu’il n’existe vraiment pas un chemin, une voie unique sûre et apaisante ? Une vraie vérité qui ne change pas au fil du temps, des goûts et des couleurs de ce monde ? Quelque chose qui soit sûr et solide, sur lequel je peux m’appuyer, bâtir ma vie, avoir entièrement confiance ?!? Et puis, un jour, un peu caché, j’ai découvert  le rayon « Chemin, Vérité, Vie ». Oh… j’avais déjà bien cherché, alors, je n’y croyais plus trop. Mais … j’étais dans une impasse. Alors, autant essayer par là. Et là… là… j’ai écouté La Parole de Vérité, celle qui me montre Le Chemin de la Sagesse, Le Chemin qui mène à la Vie. J’ai commencé à lire Le livre, celui de l’histoire sans fin, Celui qui raconte ma vie, depuis toujours. Je me suis enracinée dans ses pages, nourrie de ses mots. J’ai essayé, testé ses préceptes. J’ai parfois pas bien compris, mais j’ai obéi (dur  ça !).  Mais, là, enfin, je ne cherche plus. J’ai trouvé. J’ai trouvé La voie droite. J’ai trouvé un sens … à ma vie, à la vie. Là, je suis comme un arbre planté près des eaux paisibles, près de La Source qui me donne La sagesse. Et je me laisse transformer.   « Heureuse celle qui ne suit pas les conseils des gens sans foi ni loi, qui ne s’arrête pas sur le chemin de ceux qui se détournent de Dieu, et qui ne s’assied pas avec ceux qui se moquent de tout ! Ce qu’elle aime, au contraire, c’est l’enseignement du Seigneur ; elle le médite jour et nuit. Elle est comme un arbre planté près d’un cours d’eau : elle produit ses fruits quand la saison est venue, et son feuillage ne perd jamais sa fraîcheur. Tout ce que fait cette femme est réussi. Mais ce n’est pas le cas des gens sans foi ni loi : ils sont comme des brins de paille dispersés par le vent. » Ps 1 : 1-4 logo-sagesse-pour-les-femmes  
Print Friendly, PDF & Email

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *