De tout et de rien

Et si c’est non?!

Je comprends pas toujours tout ! Je comprends pas toujours bien ce que Dieu fait ou ce qu’il me demande. Ou bien, je ne veux peut-être pas comprendre !?!

Parce qu’il m’arrive de prier, de persévérer, de m’agenouiller, de crier même et… Rien. Rien ne se passe comme je le voudrais. Et je reprie, je continue à persévérer, je jeûne et je recrie et tout continue d’aller de travers.

Alors Seigneur, c’est quand que tu vas intervenir, c’est quand que tu vas dire stop, c’est quand que tu vas me dire oui !!!

Je dois vous avouer quelque chose : j’avais un peu oublié  que Dieu peut aussi dire NON. Tellement sûre que le Dieu Bon veut mon bien, j’avais oublié que mon bien passe parfois par un non. Pourquoi ? C’est justement là que ça m’échappe sur le moment parce que l’intention semble pourtant bonne. Souvent ça prend tout son sens bien plus tard.

Moïse a eu un non. Pas de terre promise pour lui après 40 ans d’errance. Quelle déception ça a dû être ! Mais aurait-il été plus heureux à la retraite sur la terre promise, lui qui toute sa vie avait été conducteur de troupeau ?!?

David a eu un non. Et pourtant, son intention était bonne et louable et même appuyée par le prophète Nathan : construire une maison pour Dieu. Ça venait d’un cœur qui veut honorer Dieu. Mais non… Dieu ne l’a pas entendu comme ça ! Son timing était différent. D’autres projets attendaient David.

Jésus aussi a reçu un non.

« Père, si tu le veux, ôte cette coupe de souffrance de ma bouche. »

Est-ce que Dieu n’est pas un Père bon ?!? Et un bon père n’aime pas voir ses enfants souffrir !!!

Il a pourtant dit non. Son fils a dû boire la coupe… jusqu’au bout.

Alors pourquoi ?!?

Parce que le plan de Dieu se dévoile dans le temps. Son plan comprend une vision d’ensemble qu’on n’a pas. Son plan comprend notre sanctification, l’apprentissage de l’obéissance, la croissance de la confiance. Et ça, ça implique des non dans nos désirs, dans nos vies. Ça implique de s’aligner sur les pensées de Dieu qui sont si différentes des nôtres. Ça implique de prendre du temps de qualité dans Sa présence pour connaître mieux Sa volonté dans nos vies : est-ce que je dois persévérer ? Est-ce que je dois me battre et continuer, ou tout arrêter ? Est-ce que c’est un temps d’attente ? Ou est-ce que c’est un NON ?!?

Ça implique surtout de Lui faire confiance, peu importe la réponse et l’issue. Exactement comme Jesus l’a fait : « Mais ne fais pas ce que je veux, mais ce que tu veux. »

Peut-être que toi non plus tu ne comprends pas tout dans ce qui t’arrive.  Mais peut-être que tu peux te poser la question de savoir dans quelle phase tu es. Qu’est-ce que Dieu est en train de travailler chez toi ? Le lâcher-prise, ta sanctification, l’obéissance, la persévérance… ?

Qu’est-ce qui est vraiment bon pour toi ? Quelle blessure veut-il guérir, quel péché veut-il arracher ? De quoi dois-tu accoucher ?

Sois sûre que tes difficultés du moment sont ce que Dieu a de mieux pour toi, en ce moment, et qu’elles ne vont pas durer. Fais-Lui confiance et  ose Lui dire comme Jésus : « Ne fais pas ce que je veux, mais ce que toi Tu veux. »

… Parce que dans le non à Jésus, il y avait déjà notre oui à nous.

Print Friendly, PDF & Email

4 Comments

  • valentine

    Très très juste Milvia… c’est tellement important de se rappeler que Dieu orchestre tout. Durant ces temps où je vis des situations que je trouve tellement dures et absurdes, dont je me passerais bien, je comprends toujours mieux que Dieu utilise absolument tout pour nous transformer et que ses nons sont en fin de compte toujours des mieux pour nous. J’admets que c’est facile à dire, plus difficile de le vivre.

    • Nouv'elles

      C’est ça, Valentine. Quand on est dans le non, c’est pas évident de voir le mieux. Mais ce qu’on est sûres c’est que Dieu est fidèle et que ses promesses sont vraies.
      bisous

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *