Avec lui

La tempête

Là, aujourd’hui, j’ai la concentration d’un poisson rouge. La faute au Covid. Eh oui, il nous a rattrapés, mon Hervé et moi !

Arrivé on ne sait pas trop comment, sournoisement, toujours par relations interposées (bien sûr, c’est ce qu’il fait de mieux !), il nous a arrêtés, cloués au lit (moi en tout cas) et isolés de notre famille, de nos amis, de nos projets (encore une fois !!!). Il va falloir que je m’y fasse… à tous ces changements brusques.

C’est l’épreuve et elle n’avertit pas quand elle se pointe. Elle vient alors qu’elle n’est pas invitée, s’assied à ta table et t’impose ses restrictions.

C’est la tempête dont nous parle Matthieu : « La pluie est tombée, les rivières ont débordé, la tempête s’est abattue sur cette maison… »

La même tempête pour tout le monde, la même épreuve provoquée par le même virus, à l’affût, aux aguets, prêt à nous sauter dessus.

Mais il y a une chose qui fait la différence, c’est sur quoi ta maison est construite, sur quoi ta vie est basée : les fondations. 

« Ça change tout ! » m’a répondu mon mari quand je lui ai demandé leur importance.

Oui, ça change tout ! Si tu t’appuies sur un sol solide, sûr, éprouvé  sur des valeurs éternelles, ou si ce qui bâtit ta vie n’est qu’idées fugaces, sable sans fondement, sans appui solide, sans fondations…

Ça change tout en quel dieu tu crois et ça change tout ce que tu crois de ton Dieu.

Ça change tout de reconnaître que Dieu est tout puissant, qu’Il est encore le Dieu qui guérit, de savoir qu’Il est à tes côtés dans ta tempête… et qu’Il le sera jusqu’au bout !

Ça change tout de mettre en pratique ce qu’Il dit et non pas d’en faire un dieu absent, lointain, distant, voire indifférent.

Ça change tout de croire et affirmer que Jésus est Dieu, ni plus ni moins, et qu’Il est encore là pour guérir, relever et fortifier le faible.

Ça change tout de lui faire assez confiance pour pouvoir juste se blottir dans Ses bras… et attendre…

« Ainsi, quiconque écoute ce que je viens de dire et le met en pratique sera comme un homme intelligent qui a bâti sa maison sur le roc.

La pluie est tombée, les rivières ont débordé, la tempête s’est abattue sur cette maison, mais elle ne s’est pas écroulée, car ses fondations avaient été posées sur le roc.

Mais quiconque écoute ce que je viens de dire et ne le met pas en pratique sera comme un homme insensé qui a bâti sa maison sur le sable.

La pluie est tombée, les rivières ont débordé, la tempête s’est abattue sur cette maison et elle s’est écroulée : sa ruine a été complète. »

Matthieu 7. 24-27

Print Friendly, PDF & Email

4 Comments

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

0 Partages
Partagez
Tweetez