Avec lui

Recule de deux pas…

Des jours et des jours qu’il est devant moi, ce tableau. Des jours que je le regarde et que je me demande ce qui ne marche pas ! Parce qu’il a vraiment quelque chose qui ne joue pas, un truc qui me dérange… mais je n’arrive pas à trouver quoi !!!

Les couleurs ? pourtant jolies, lumineuses…

Les contrastes ? Ben… contrairement à mes habitudes, c’est pas trop mal.

Les ombres ? non plus pas…

Je le regarde, encore et encore … quelque chose cloche !

Et puis soudain, ça y est ! Le flash, le déclic, l’illumination ! J’ai trouvé : c’est la perspective !!!

C’était raté dès le départ en fait : ma ligne d’horizon n’était pas au bon endroit et ma vision en est toute faussée, mon regard pas dirigé au bon endroit !!!

Faut refaire…

Parfois, l’épreuve aussi te fausse la vision. Elle arrive d’un coup, traverse ta vie et remplit ton horizon. Elle prend toute la place. Dur, dur, du coup de détourner son regard. Elle capte tout.

Comme pour mon tableau, il faudrait pouvoir faire deux pas en arrière pour la regarder avec un peu de recul. Attendre quelques jours, s’en détacher un peu pour peut être la voir un peu différemment.

L’épreuve. Reculer de deux pas pour réaliser qu’elle est peut être là pour t’emmener là où par toi-même tu n’irais jamais parce que tes désirs sont parfois plus forts que les plans de Dieu.

L’épreuve. Elle est peut-être là pour te former, te redresser, te corriger, te faire sortir de tes plans pour entrer dans ta destinée divine.

L’épreuve. Elle peut t’arrêter parce que ta route était trop large et pas la bonne, pas le chemin étroit de Dieu.

Et puis, tu sais comme notre volonté peut parfois être de fer et nos désirs si forts … mais est-ce qu’ils sont bien de Dieu ?!? Notre orgueil est parfois si bien caché qu’il n’y a que le brisement pour en venir à bout.

Souviens-toi de Joseph. Oui, oui, celui de la Bible, l’enfant gâté, le préféré de son père. Celui qui avait des songes et s’en vantait… pour finir dans un puit, puis esclave et emprisonné jusqu’à ce qu’il soit là où Dieu le voulait. Jusqu’à ce qu’il soit là où sa destinée devait s’accomplir. C’est sûr que depuis la maison de son père, l’horizon n’était pas le même…

Alors, l’épreuve… si tu pouvais reculer d’un ou deux pas…


« Mes frères et mes sœurs chrétiens, quand vous rencontrez des difficultés de toutes sortes, soyez très heureux. Vous le savez, si votre foi reste solide dans les difficultés, celles-ci vous rendent plus résistants. »  Jacques 1.2-3

« Ces difficultés servent à montrer la qualité de votre foi. L’or peut s’abîmer, pourtant on le met dans le feu, pour voir s’il est pur. C’est pareil pour votre foi. Elle est plus précieuse que l’or, mais elle aussi est mise à l’épreuve. Alors, quand Jésus-Christ paraîtra, vous recevrez honneur, louange et gloire, à cause de la qualité de votre foi. » 1 Pierre 1.7

Print Friendly, PDF & Email

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

0 Partages
Partagez
Tweetez