Pincée de sel - interview

Une pincée de sel

Hello !

La date de la rencontre féminine Entr’elles 2021 s’approche à grands pas et le comité d’organisation m’a proposé de faire un article sous forme d’interview. C’est une première pour moi, mais… j’aime les défis. Ça me permet d’avancer et de… vieillir moins vite. Alors, c’est sûr que j’ai eu au moins une bonne raison pour ne pas hésiter longtemps. LOL

Tout d’abord, je me suis demandé comment j’allais parler de quelqu’un que je n’ai jamais rencontré ?!?

Je suis plus habituée à parler des choses de Dieu, plus habituée à parler femmes, aux femmes, de trucs de filles, de femmes de cœur, celles de la Bible parfois (c’est mon truc en ce moment)… Mais là, en l’occurrence, il s’agit d’un homme… que je ne connais pas ?!?

Bon, ça n’est pas Lionel Messi, ni M’bappé, ni notre Roger Federer préféré ou quelque homme en vue que ce soit. Non. Mais… c’est bien mieux que ça !

C’est un de ces hommes sans qui la conférence nationale Entr’elles 2021 n’aurait pu avoir lieu sous la forme qu’elle a prise.

C’est un de ces hommes que Dieu a levé pour nous venir en aide dans ce grand bateau.

C’est un de ces hommes qui sait écouter Dieu… et relever le défi de travailler pour et avec des femmes. LOL

Je lui ai lancé mes questions et je m’attendais à des réponses masculines : brèves, carrées, concises.

Surprise ! J’ai eu des mots du cœur, des réponses sincères et profondes qui m’ont émue. Et c’est un cadeau parce que j’aime tellement quand je peux découvrir le cœur de quelqu’un.

Je m’attendais à ce que ce soit compliqué… mais ça a été simple. Parce que c’est simple quand Dieu y met son grain de sel.

Bon, je pense que tu veux savoir de qui je parle, non ?!?

Lui, c’est David Alonso, alias David du SEL* (c’est comme ça que je le connaissais !) et je suis heureuse de te partager ses réponses.

Bonjour, David Alonso, on ne se connaît pas. Alors, qui êtes-vous ?

Question pas facile … Je me demande ce que répondrait ma femme ? Marié depuis 32 ans à une ravissante Sylvie que j’ai rencontrée au lycée, nous sommes les heureux parents de 3 grands enfants (17, 24 et 26 ans). Après une jeunesse passée en Normandie et des études à Rennes, nous avons rejoint la région parisienne pour y travailler. De formation communication et art, j’ai toujours travaillé pour des associations. C’est ainsi que je suis devenu directeur de la communication du SEL il y a 6 ans.

Qu’est-ce qui vous anime, vous fait vibrer, vous motive ?

J’ai un naturel passionné, donc beaucoup de choses me motivent mais la première, c’est aimer. Aimer ceux qui m’entourent, aimer ma famille, aimer les personnes que je croise dans le cadre de mes projets professionnels comme bénévole. Aimer, ça veut dire écouter, aider, donner, partager, encourager, supporter. C’est pas facile tous les jours (me supporter tous les jours, c’est pas facile non plus 😊) mais c’est ce qui me motive le plus : aimer comme j’ai été aimé par Jésus. 

Vous êtes directeur de la communication du SEL. Quelle est la vision et la mission du SEL ?

Le SEL a été créé pour aider les chrétiens à agir et faire reculer la pauvreté, ici comme là-bas dans les pays en développement. Le SEL renforce les capacités de partenaires chrétiens locaux en leur donnant les moyens d’aider concrètement leur prochain, les membres de leurs communautés, de leurs villages. Voilà pourquoi les centres de parrainage d’enfants sont portés uniquement par des chrétiens locaux.

Vous avez souhaité être partenaire d’Entr’elles 2021, qui est quand même une organisation féminine… qu’est-ce qui vous a incité à leur venir en aide ?

Cela fait plusieurs années que nous nous retrouvons lors des évènements organisés par Raymonde et son équipe pour présenter des enfants en attente de parrainage. Quand Raymonde m’a parlé du défi que représentait pour elle et l’équipe Entr’elles 2021, j’ai vu comment nous pourrions être une aide car nous venions de vivre plusieurs défis similaires depuis mars 2020.

Comment vous êtes-vous senti concerné ?

Évènementiel porte un message d’espoir et d’encouragement, riche des promesses que Dieu fait à son peuple et capable d’atteindre le cœur de femmes en attente de temps rafraîchissants. Ce n’est pas si courant en Francophonie. En cela, ça rejoint l’attitude du SEL où, à la réelle détresse de la pauvreté réponds l’espérance en Dieu et l’amour concret des chrétiens. Nous nous retrouvons dans cette façon d’aimer et d’espérer. 

Et comment soutenez-vous Entr’elles

On apporte nos pains et nos poissons : notre expérience en communication évènementielle, en innovation digitale … et Dieu fait fructifier tout ça à travers une équipe de femmes extraordinaires ! Je suis bluffé par la qualité et quantité de travail fourni par ces bénévoles qui travaillent toutes à distance. Ça fait plaisir à voir 😊

Comment pouvons-nous soutenir un enfant ?

En le parrainant tout simplement. Parrainer, c’est prier pour votre filleul, lui écrire pour l’encourager et lui montrer qu’il est aimé, donner 30 € par mois pour permettre au centre d’accueil de lui apporter les renforts dont il a besoin pour sortir de la pauvreté.

Et pour finir : j’ai beaucoup de sortes de sel chez moi : du rose de l’Himalaya, du noir d’Hawai, de Camargue, parfumé aux herbes de Provence, au safran…. Quel genre de sel seriez-vous ?

Un sel commun, issu de salin breton (je ne renie pas mes origines paternelles). Un sel qu’on oublie quand il remplit bien sa mission : donner le bon goût de la vie à celles et ceux que la pauvreté a atteint.

Voilà. J’espère que tu as eu autant de plaisir que j’en ai eu à le découvrir.

J’espère que ton cœur aussi a été touché par sa sincérité.

Et enfin, j’espère que tu t’es déjà inscrite à notre rencontre Entr’elles 2021 qui, de nationale devient internationale, grâce, entre autres à des David que Dieu lève.

Et à toi, David du SEL*, un grand MERCI. Et j’espère… à bientôt, un jour, pour un café partagé cette fois ?!?

Par Milvia

Un sel des Alpes aux herbes de Provence

*SEL = Compassion en Suisse


Si tu n’es pas encore inscrite à la Conférence Entr’elles 2021,

tu peux le faire en cliquant sur l’image ci-dessous

Print Friendly, PDF & Email
close

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

0 Partages
Partagez
Tweetez