Quand j'ai le blues

Nuit et brouillard

Chères Amies,

Vous l’avez peut-être compris à travers mes petits mots, ma vie en ce moment n’est pas un long fleuve tranquille. C’est plutôt un chemin très, très caillouteux, semé d’embûches, et à force de me tordre les pieds, ça commence à me faire mal.

Il y a des passages comme ça : difficiles, lourds. On avance mais un petit pas après l’autre. Ca glisse sous nos pieds et on se sent terriblement seuls. On se retrouve parfois dans une sorte de mer de tristesse, noire… on n’y voit rien… on nage dans le noir ou plutôt… on surnage, comme ces naufragés du Titanic qui n’avaient pas de place dans les bateaux et qui attendaient les secours, dans l’eau.

Mais j’ai cette confiance que où que je sois, Dieu me voit. Il est Celui qui est déjà en route pour mon secours. Je l’attends et je ne crains rien. Déjà la paix est dans mon cœur, prémices de Sa venue. Je sais qu’Il me garde et déjà je peux voir le rocher où je vais pouvoir m’accrocher.

“Même quand je marche dans la sombre vallée de la mort, je ne redoute aucun mal car tu es avec moi. Ta conduite et ton appui: voilà ce qui me réconforte. Tu dresses une table devant moi, en face de mes adversaires; tu verses de l’huile sur ma tête et tu fais déborder ma coupe. ” Psaume 23:4-5
… la prochaine sera plus drôle. Promis!
Print Friendly, PDF & Email

2 Comments

  • Nathalie

    Hello Milvia ,
    comme toi ,je traverse des zones de turbulences dans ma vie ….mais n’oublions pas que derrière les nuages se cache le soleil !
    Tout concourt au bien de ceux qui aiment Dieu .

  • Pauline

    Merci pour ta sincérité dans cette nouvelle Milvia. On a justement eu une discussion hier à Annecy que parfois, en tant que chrétiens, on a l’impression de devoir toujours aller bien ou du moins “faire comme si”. Quelqu’un nous rappelait que David, dans les psaumes, était vrai devant Dieu et ne cachait pas ses peurs, ses déceptions, sa colère, sa tristesse… Que comme lui tu puisses avancer avec assurance, même dans la nuit et le brouillard: “Tu fais briller ma lampe; ô Eternel, mon Dieu, tu illumines mes ténèbres.” (Psaume 18, 29)

Commentaires