Quand j'ai le blues

De ma bouche

Encore un de ces matins où le plafond est bas dans ma tête.

Comme une couche de fumée noire qui environne mon esprit.

J’ai mal dormi. En pointillé. La faute à mon pied opéré ? Au nez bouché ? La digestion trop lente ?

J’en sais rien. Peut être un peu de tout ça. Mais en tout cas, ce que je sais, c’est que mon ciel est plombé.

Et pourtant, aucun souci particulier. J’ai une période de « vert pâturage », ou plutôt de « joyeuse transhumance ».

Mais c’est comme ça ! Aucun mot ne veut sortir de ma bouche pourtant bien bavarde d’ordinaire. Pas drôle pour celui qui déjeune en face de moi !

Et puis, il m’a suffi d’un petit effort, tout petit… pour que je l’ouvre cette bouche.

Juste un petit effort pour dire bonjour … à Dieu le Père, bonjour au Fils, Jésus, bonjour au Saint-Esprit.

Oh bien sûr, dans ma tête du jour, bien plombée, je l’avais déjà fait. Dans ma tête.

Mais il a fallu que j’ouvre ma bouche pour que le ciel au-dessus de moi se dégage. Juste quelques mots de ma bouche … et l’atmosphère a changé. Juste quelques simples mots et la joie est revenue. Juste une petite, toute petite louange et le soleil m’a inondée.

 

« Je chanterai toujours les bontés de l’Eternel, ma bouche fera connaître ta fidélité de génération en génération. » Psaume 89 :2

 

« Si tu reconnais publiquement de ta bouche que Jésus est le Seigneur et si tu crois dans ton cœur que Dieu l’a ressuscité, tu seras sauvé. » Rom 10 :9

Print Friendly, PDF & Email

4 Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

7 Partages
Partagez
Tweetez