Encouragement

J'ai rendez-vous!

Ce matin, je suis toute excitée parce que … j’ai rendez-vous ! Ha ha… vous vous demandez bien avec qui je peux avoir rendez-vous ?!?Avec la lune ? … meuh non ! Le dentiste, le médecin? … non, non, je ne serais pas excitée comme ça ! Une amie ? … et bien non plus ! Mon amoureux peut-être ? … il est déjà avec moi ! Rien de tout ça ! J’ai rendez-vous … avec … la journée que Dieu a faite pour moi. Et j’ai hâte d’en fouiller tous les recoins pour découvrir ce qu’Il m’a réservé ! Je sais qu’Il l’a préparée depuis longtemps et qu’Il y a mis tout son amour ! Je sais que des richesses ont été semées tout au long de cette journée. A moi de les découvrir ! Alors je pars à la chasse au trésor. Je ne m’attarde pas sur ce qui brille et qui n’est pas de l’or. Je laisse passer les moments d’orages, ils ne font pas partie de mon trésor. J’oublie les mauvaises surprises, Dieu n’est pas dedans ! Je cherche, je cherche… les diamants qu’Il a déposés dans ma journée ! Eh bien oui ! … ce serait plus facile de regarder la journée qui est mal partie, la météo lunatique, la mayonnaise qui a tourné, le dessert loupé, la migraine qui ne veut pas me lâcher, la mauvaise humeur jamais justifiée, et j’en passe… Mais ça n’est pas là que je vais trouver mon trésor! Il me faut me retourner, faire un demi-tour, dans l’autre sens, passer de l’autre côté du miroir pour comprendre comment Dieu voit, orienter mon coeur sur Ciel ! Parce que de ce côté-là … De ce côté-là, je trouve la joie ! De ce côté-là, j’oublie les nuages pour voir le soleil ! De ce côté-là, je trouve mes perles cachées ! De ce côté-là, je laisse l’amour de Dieu me rejoindre ! De ce côté-là, j’ai envie de chanter ! Alors, ma journée, au lieu d’être parsemée de peurs, de soucis, de non-dits, de colère, de pleurs… … ma journée est vraiment la journée que Dieu a faite pour moi ! Psaume 118 :24 « Voici le jour que l’Eternel a fait : qu’il soit pour nous un sujet d’allégresse et de joie ! »
Print Friendly, PDF & Email

5 Comments

    • Milvia

      Et bien, c’était une journée ordinaire. Je n’en ai pas un souvenir particulier.
      Je n’ai pas vaincu des sommets, je n’ai pas reçu de cadeaux inestimables, je n’ai pas gagné à la loterie… non!
      Mais j’ai certainement refusé la mauvaise humeur, la mienne ou celles des autres, et choisi la joie.
      J’ai certainement dû lutter contre des mauvaises pensées et choisi de les remplacer par celles de Dieu.
      J’ai certainement choisi la paix plutôt que la vengeance, ne serait-ce que verbale…
      … et peut-être que c’est ce jour-là où j’ai dit à la caissière du supermarché que je la trouvais très jolie!?!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *