Encouragement

Hyperactive

Je viens de prendre conscience que je suis… une hyperactive de la tête! Je m’en doutais, un peu, mais là, ça y est… c’est clair: je suis une stressée chronique. Les longs après-midis à bouquiner, c’est pas mon truc. Je suis efficace dans le stress ! Moi, j’ai toujours la cervelle en ébullition. Deux ou trois idées d’avance. Des projets plein la tête. 2,3,4 ou plus bricos en route . Des amies à voir, des rendez-vous ici et là qui arrivent à se chevaucher pour me compliquer un peu la journée et des envies plein la tête. Le problème c’est que je crois que j’aime trop de choses !!! Heureusement qu’on a inventé l’agenda électronique, juste pour moi. Il me sauve de pas mal de situations rocambolesques ! En puis, j’aime vraiment rendre service, et là aussi, ne pas savoir dire non, ça embrouille parfois un peu plus mes affaires. Rajoutez par-dessus tout ça, un peu de perfectionnisme et vous aurez tout compris… pourquoi je stresse chroniquement ! Il m’est arrivé de penser que 24 heures dans une journée c’est pas beaucoup ! (Bon je dors bien 10 heures par nuit… mais ça vous étonne ?) Mais, depuis quelque temps, il m’arrive quelque chose de bizarre. Quelque chose que je ne connais pas, là, au-dedans de moi. En fait, je ne reconnais plus l’adrénaline du stress !?!  Je fais une chose après l’autre… calmement. Je n’angoisse plus de ne pas arriver à finir ma journée. Je ne m’inquiète plus si j’ai 5 ou 10 minutes de retard involontaire. Je relativise si ce qui devait être fait hier sera fait demain. Je n’ai que 24 heures par jour et je m’en contente. A chaque jour suffit sa peine. Mon agenda n’a pas changé. Il est toujours aussi chargé. En plus, en ce moment, je suis comme un courant d’air à la maison… Serait-ce enfin la sagesse de l’âge ? Ca m’étonnerait parce que dans ma tête il m’arrive encore souvent d’avoir 18 ans ! Non, après réflexion, je crois que c’est autre chose qui a changé. Quelque chose qui ressemble à… la paix ! Une paix profonde qui dure et qui semble s’être installée au plus profond de moi. Au début, j’hésitais à en parler parce que je me disais que, comme d’habitude, ça allait passer. Mais là, ça fait quand même quelques mois que ça dure ! Drôle d’état que je ne connaissais pas ! Je me suis demandé ce qui m’arrivait parce que tout à coup j’ai plein d’espace libre dans ma tête, comme si on m’avait fait un « reset » spirituel ! Est-ce que je suis devenue insensible? Non, non, mes émotions sont bien là mais … équilibrées. Je ne pleure plus si notre Roger national gagne, je ne pleure plus non plus s’il perd. Je suis ou contente ou déçue mais c’est tout. Est-ce que je dois le remplir cet espace libre?!?  Avec quoi… d’autres angoisses, d’autres soucis? NON MERCI !!! Alors, j’ai entendu Sa douce voix. Sa douce voix qui m’a dit que je n’avais pas besoin de me remplir par quoi que ce soit d’autre que de Sa présence. Je n’ai pas besoin de toujours parler ou Lui parler, mais juste « goûter », apprécier Son calme, Sa paix, parce qu’Il est juste ce dont j’ai besoin. Il m’a dit que l’état de mon cœur l’intéresse plus que tout ce que je peux faire ou dire. C’est Son cadeau cet espace de paix, un cadeau qu’Il me fait pour que j’apprenne juste à profiter du … « rien » émotionnel. Le « rien » n’est pas vide. C’est Sa présence aimante qui le remplit. C’est une paix, non pas d’activités, mais une paix de l’âme, dans un lieu secret où je peux me réfugier comme dans un jardin d’Eden intérieur. Alors, comme ça, oui, ça me va, parce que je peux continuer à faire mon hyperactive puisque le calme et la paix je sais où les trouver. « Je vous laisse la paix, c’est ma paix que je vous donne. Ce cadeau n’a rien de commun avec ce que le monde peut donner, avec sa paix à lui. C’est pourquoi, cessez d’être inquiets et de vous laisser troubler. Ne soyez pas inquiets et n’ayez pas peur.» Jean 14 :27
Print Friendly, PDF & Email

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *