A fond le sport

Mundial

Chères Amies,
Bon… je vous rassure tout de suite… je ne suis pas fan… mais là, je ne peux pas y échapper (qui y arrive d’ailleurs!) !!! … parce que voilà… c’est parti pour un mois de folie … foot!
Depuis le temps qu’on en parle à toutes les sauces de ce fameux “Mundial” au Brésil… ça y est…les drapeaux sont sortis, les canettes de bière aussi (pas chez moi!) et les polémiques sont lancées!!!
Alors, comme je suis pour la paix dans les ménages, pour un mois j’ai choisi de me prendre au jeu plutôt que de subir!… Et puis, je dois dire que ça me plaît bien de me faire des petits pics d’adrénaline en suivant mon équipe favorite, juste mon mari et moi, devant la télé avec un petit repas rouge et blanc… ça me rappelle un peu nos vingt ans (petit coup de nostalgie!)!!! En plus, ça va alimenter les conversations pour deux mois (pendant et après…) et ça peut même créer des contacts. J’ai un ami qui, partout où il va, il demande aux taxis, portiers, serveurs, etc… s’ils s’intéressent au foot (bon, des fois ça fait bizarre…) mais je vous assure que ça marche… ça ouvre, presque toujours, des discussions !!!
Mais bon… ça me donne quand même à réfléchir, toutes ces stars “filantes” qu’on adule parce qu’elles courent après un ballon et qui se retrouvent à terre pour avoir perdu “Le” match. Des stars déchues en 90 minutes … ça me touche… parce que l’orgueil blessé et la déception … ça fait mal… surtout quand des millions de gens vous regardent!!! Et puis, je me dis que derrière chaque champion, même déchu, il y a toujours … un homme. Un homme adulé comme un dieu, et qui a si peu droit à l’erreur! Un homme-dieu sans pouvoir! Un simple homme, en fait, que Dieu aime et qu’Il cherche à rejoindre. Un simple homme qui a besoin Dieu!
Alors, je ne sais pas ce qui se passe dans la tête de tous ces champions quand ils se retrouvent à terre, redevenus humains tout d’un coup, mais moi je me dis que j’ai bien de la chance de connaître Dieu et de savoir que je n’ai rien à prouver pour savoir qu’Il m’aime. Je n’ai même pas de compétition à faire parce que mon champion à moi, Il a déjà gagné!!! Et Il a gagné à ma place, pour moi… et Il est maintenant devenu mon entraîneur et jamais je ne serai virée de Son équipe!!!
Je sais aussi que si je suis ses instructions, si je l’écoute et que je m’entraîne à être comme Lui, et bien … je vais de victoire en victoire et j’ai … la paix!…La paix dans mon coeur! … et ça… ça vaut toutes les coupes du monde!!!

1 Corinthiens 15:57
“Mais que Dieu soit remercié, Lui qui nous donne la victoire par notre Seigneur Jésus-Christ !”

Print Friendly, PDF & Email

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

0 Partages
Partagez
Tweetez