femme heureuse
A fond le sport

Zumba

Cours de Zumba, ce matin.

Ça fait longtemps que je n’ai plus fait bouger autant mon corps. Je dois d’abord retrouver mes baskets, mes marques, la coordination, le rythme et le souffle ensuite.

Disons que tout va bien (plus ou moins) tant que j’arrive à rester centrée sur les pas de la prof.

Bon,  j’ai un peu l’impression d’avoir des bras en trop, alors on s’en occupera  une autre fois. Mais  pour ce qui est des pieds,  c’est déjà pas trop mal. Jusqu’à ce que…

Jusqu’à ce qu’elle se décide à nous faire faire un demi-tour !

J’essaie de la suivre tout en regardant par-dessus mon épaule, et ça, ça ne va carrément pas. Ma tête est déconnectée de mon corps. Ce que je vois derrière, ne fonctionne plus devant,  et c’est la cata !

Je n’arrive à rien avec la tête vissée à 180°. Il faut que j’aligne ma tête et mes pieds dans la même direction, que je me concentre sur ce qu’elle dit et … faire confiance. Finalement, tant pis si ça ne marche pas du premier coup, mais on reprendra encore et encore.

L’important, c’est de regarder dans la bonne direction.

L’important, c’est de faire confiance à Dieu, même si ça ne marche pas du premier coup.

L’important, c’est d’aligner ton cœur sur celui de Dieu, Lui obéir.

Ça n’est jamais facile d’essayer de suivre Dieu en regardant en arrière, par-dessus ton épaule, en restant fixé sur le passé, sur ce que tu connais, sur tes souffrances, tes échecs, ton orgueil, ton « toi ».

Laisse TOUT derrière toi et regarde devant. Fais-Lui confiance. Aligne ton cœur et ton regard. Fixe tes yeux droit dans les yeux de Jésus.

Suis-Le de tout ton cœur et tes pas suivront!

 

 « Mes yeux sont constamment tournés vers le Seigneur, car c’est lui qui dégage mes pieds pris au filet. » Ps 25 :15

 

Parce que finalement, quand j’ai tourné ma tête dans le même sens que mes pieds et mon cœur, j’ai vu devant moi, le ciel, les arbres et le soleil.

Print Friendly, PDF & Email

5 Comments

  • MariCarmen

    Oh chère Milvia, je nous revois au cours de MLuz, concentrés et le coeur en joie car une nouvelle journée ENSEMBLE commencait.
    Cela a été un cadeau précieux
    de croquer pleinement les journées par ces cours si joyeux et dynamiques.
    Malgré quelques maladresses passagères ;o)

    Et oui, tu as tellement raison:
    la nature à travers les fenêtres était si belle que les consignes venant de derrière cessaient d’être l’essentiel.
    Je vais profondément méditer ton message.
    Merci !

    • milvia

      Merci pour ton petit retour MariCarmen. J’espère qu’on aura d’autres occasions de faire de la Zumba… concentrées et le coeur en joie.
      Mille bisous

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

2 Partages
Partagez
Tweetez