Quand j'ai le blues

Bon week end!

Ça fait un moment qu’on l’avait prévu, ce week-end. LE week-end en famille ! Ça n’est plus tellement facile de se retrouver tous pour passer  un ou deux jours de ski ensemble, entre nos voyages, les activités des uns, les engagements des autres. Mais là, ça y est, c’était bien programmé et puis, on a plein de choses à fêter en famille, cette année. Alors, on a réservé un bel hôtel, dans La station, celle que tout le monde préfère…  et surtout moi ! Vendredi soir, après le travail, départ pour tout le monde. La météo s’annonce excellente, la neige aussi. Un beau week-end en perspective. On a pris nos chambres (magnifiques !), soupé tous ensemble… ambiance très sympa… et  on est allés se coucher pour être frais et dispos pour la belle journée de ski du lendemain. Je me suis couchée en forme, mais pour moi, nos beaux plans se sont arrêtés dans mon lit !!! C’est le marteau dans la tête qui m’a réveillée. J’ai d’abord pensé à « une gueule de bois », sauf que je n’avais pas bu ! Puis c’est le froid qui a pris le relais. Tantôt j’étais gelée comme un bonhomme de neige et tantôt  je me retrouvais à suer sur une plage africaine. Et ça recommençait, par vagues, encore et encore. Puis, l’estomac s’en est mêlé. Il faisait l’ascenseur. Tantôt en haut, tantôt en bas. Un ascenseur qui ne s’arrêtait jamais  et c’était ça le pire ! J’ai essayé la méthode Coué : ça va passer, ça va passer… mais rien ! J’ai essayé « lève-toi et marche ! » … mais mon lit était trop profond ! J’ai essayé la prière… mais je ne pouvais même plus réfléchir ! Rien de rien… Alors, finalement… pour que l’ascenseur s’arrête enfin, j’ai fini chez le médecin ! Diagnostic : une forte attaque de grippe ! Eh bien… je ne me souvenais pas de ce que ça pouvait être une grippe … et que ça pouvait me gâcher mon week-end ! Mais, Seigneur, est-ce que ça ne pouvait pas attendre encore un jour, un tout petit jour, le temps de passer du bon temps avec ma famille ?!? La grippe le lundi c’était bien aussi !!! Mais non ! C’était l’heure et le temps de la grippe, le samedi matin !!! “Dieu fait tout contribuer au bien de ceux qui l’aiment” (Romains 8,28) Ah oui ?!? Eh bien, j’ai bien  cherché le côté positif, mais, franchement je n’ai rien trouvé, sauf peut-être que je m’étais promis d’éviter les desserts et là, j’ai tout évité finalement ! Alors, je me suis dit que peut-être Dieu avait d’autres plans pour moi. Mieux qu’un week-end en famille ?!? Eh bien, ses plans sont encore bien cachés à ce jour ! Finalement, je n’ai rien trouvé de positif à tout ça. Et il y a des fois, comme ça, où des choses désagréables, imprévisibles nous arrivent et on ne trouve aucun sens, même caché, aucun bénéfice dans l’affaire ! C’est pas bon, et c’est tout … et c’est la faute à personne ! Alors, là, au fond de mon lit, je me suis rappelé qu’il fallait remercier Dieu en toutes circonstances, même quand elles sont moins bonnes. C’est ce que j’ai fait ! Merci Seigneur parce que je suis malade chez moi, dans mon pays et dans un bel hôtel. Merci Seigneur parce que le docteur a pu me prendre tout de suite. Merci Seigneur parce que chez moi je bénéficie des meilleurs soins qui soient. Merci Seigneur pour la gentillesse de la responsable de l’hôtel qui m’a accompagnée chez le docteur. Merci Seigneur parce que finalement ça n’est qu’une « bête » grippe !  « A quoi bon me désoler, à quoi bon me plaindre de mon sort ? Mieux vaut espérer en Dieu et le louer à nouveau, lui, mon Sauveur et mon Dieu ! » Ps 42 : 12  Finalement, j’ai trouvé que j’avais passé un bon week-end ! image  
Print Friendly, PDF & Email

3 Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *