Sur la route

Home sweet home

Ah ! My home sweet home ! Me voilà de retour, cher cocon douillet !

Me revoilà mon cher ordinateur super-hyper performant, ma cuisine 5 étoiles, mon frigo bien (trop) rempli, mes beaux habits bien chauds, mes salles de bain hi-tech, mon eau (très) courante !

Me revoilà, lit douillet, voiture, famille, amis !

Je suis de retour dans mon chez moi où tout est tellement propre en ordre et si différent de là-bas !

IMG_2884

J’ai laissé le sable rouge et retrouvé le sol blanc neigeux.

J’ai laissé la chaleur étouffante et retrouvé le froid hivernal.

J’ai laissé les enfants chocolat, beaux à croquer, et retrouvé les visages pâles.

J’ai laissé la musique, la fête, les djembés, les danses, et retrouvé le silence.

L’expérience a été forte, intense, aussi intense que les amitiés qui se sont créées.

L’Afrique. J’y ai plongé tête la première. C’était le but, l’immersion totale ! Le choc a été rude pour la Miss 5 étoiles que je suis !

L’Afrique, j’y ai goûté et j’ai aimé !

J’ai aimé les sourires, la chaleur humaine, les mains tendues, les couleurs,  les marchés, la fête à toutes les rues.IMG_2882

Là-bas, j’ai connu des joies nouvelles. Celle de l’eau qui se remet à couler au milieu de la nuit.  Le bonheur d’une petite brise fraîche à la tombée du jour et l’extase devant une tasse de Nespresso après 15 jours d’abstinence !

Je me suis réjouie de leur joie enfantine pour une simple fleur en tissu, un rouge à lèvre, ou un échantillon de parfum. Je me suis réjouie de leur bonheur à savoir écrire leur prénom.

Ici tout est bien réfléchi, ordonné, propre, aseptisé, tellement, qu’il n’y a même plus de place pour Dieu. Ça fait tache de parler de Dieu !

Ici, j’ai tout. Qu’est-ce qui pourrait encore me réjouir ?

Là-bas, c’est le chaos joyeux !

IMG_2909Les enfants sont libres, libres de télévision, d’ordinateur, de jeux vidéo, libres de s’amuser, de se salir, de saluer. On rit, on danse, on chante. Pas de portes, on entre, on sort, tout se passe dehors. Pas de tabou, on parle avec tout le monde, de tout, surtout de Dieu. Il est partout… essentiel… indispensable… inévitable !!!

J’ai aimé prier pour le gardien, le bébé, sa maman, Elise… Dieu est facile à recevoir !

Là-bas, ils rêvent de mon home sweet home. Ils croient que c’est le Paradis parce qu’ici, on a tout… le superflu.

Là-bas, ils n’ont rien, mais ils ont l’essentiel… la possibilité de Dieu !

 

« Que servira-t-il à un homme de gagner le monde entier, s’il perd son âme ? Ou que pourra donner un homme en échange de son âme ? » Mat 16 : 26

 

Print Friendly, PDF & Email

2 Comments

  • Valentine

    Sweet Milvia,

    Comme c’est bien vrai,
    Il y a bien des années, j’ai passé 3 semaines au Burkina Faso et je n’ai jamais oublié : Les paysages, les routes au sable rouge, les voyages en jeep et le temps pris à la sortir de la boue, les danses, les chants, la joie, les couchers de soleil, les bruits et les senteurs du soir, la pauvreté aussi mais l’immense richesse de ses habitants… . J’ai tellement envie de retourner en Afrique un jour…
    Mes meilleures pensées t’accompagnent pour réatterrir dans notre monde … Garde toutes ça dans ton cœur…

    • Nouvelles4faith

      Merci pour ton petit mot Valentine! Je ne savais pas que tu avais visité le Burkina Faso. C’est la frontière nord du Bénin.
      Par contre nous n’avons pas dû lutter contre la boue parce que c’était très, très sec. Ma plus grosse difficulté a été la poussière et la pollution.
      Et,oui, j’atterris doucement.
      bisous

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

0 Partages
Partagez
Tweetez