Avec lui

Ecoute!

« Écoute, Israël : L’Éternel, notre Dieu, est un seul Éternel. Et tu aimeras l’Éternel, ton Dieu, de tout ton cœur, et de toute ton âme, et de toute ta force.Et ces paroles que je te commande aujourd’hui, seront sur ton cœur. » Deut 6 :4.6

Je dois dire que mon côté impulsif me joue parfois des tours. Il a tendance à reprendre le dessus et du coup, j’ai un peu de la peine à écouter.

J’entends, ça oui, j’entends. J’entends le bruit des paroles, j’entends le son que font les lèvres, j’entends même parfois la voix de Dieu… mais je n’écoute pas toujours.

Je n’écoute pas parce que je fais autre chose en même temps, parce que j’ai la tête ailleurs, ou tout simplement parce que je n’en ai pas envie.

C’est parfois difficile d’écouter, tu ne trouves pas ? Ça implique de s’arrêter, de poser ce que je suis en train de faire, de prendre du temps, d’être attentive. D’être là avec mes deux oreilles … et tout mon cœur.

Ça doit être pour ça que je n’écris pas beaucoup en ce moment. J’entends du bruit qui me met plein d’idées dans la tête mais pour ce qui est de développer, il me faut plus, il me faut écouter. Ça me demande du 100 % de moi que je ne suis pas toujours disposée à donner ou que, parfois, je n’arrive juste pas à donner, prise dans le tourbillon que le quotidien m’a préparé.

Et puis écouter Dieu, ça veut dire aussi obéir, changer mes idées, ma façon de faire, ma façon de penser pour tout aligner sur Lui, le Dieu Un et unique.

Ça me demande de laisser tomber les idées de la petite fille que j’étais et qui se disait en elle-même : « Dites ce que vous voulez, moi je pense ce que je veux ! ». Avec Dieu ça ne marche pas. Avec Dieu, il me faut entendre, écouter et agir en conséquence jusqu’à graver ses paroles sur mon cœur, pour pouvoir l’aimer de tout mon cœur, de toute mon âme et de toute ma force.

Alors, tu entends ou tu écoutes ?

« Car si quelqu’un écoute la parole et ne la met pas en pratique, il est semblable à un homme qui considère sa face naturelle dans un miroir ; car il s’est considéré lui-même et s’en est allé, et aussitôt il a oublié quel il était. » Jacques 1.23-24

Print Friendly, PDF & Email

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

0 Partages
Partagez
Tweetez