A fond le sport

Les écouteurs

Chères Amies,

J’ai quelques petites courbatures, ce matin… dans les jambes, le dos, les abdos… signes que mon entraînement d’hier, au fitness, a été efficace.

Parce que, figurez-vous que j’ai pris de bonnes résolutions: le fitness deux fois par semaine et une ou deux bonnes marches en plus. Ca devrait me garder en forme… dans mon corps en tout cas !

Je ne sais pas vous, mais personnellement,  je suis assez « collective » dans le sport. J’aime bien l’effet de groupe. Ca me stimule énormément.  Alors, quand je suis toute seule, sur mes engins de torture, au fitness, j’essaie toujours de papoter avec quelqu’un, question de souffrir sans trop y penser !

Je commence  mon entraînement par le vélo, et,  l’autre jour,  j’étais déjà toute contente parce que sur le vélo juste à côté du mien,  s’installe quelqu’un que je connais. Chouette …  les 20 minutes d’échauffement vont passer vite ! Sauf que…

Je la regarde… pour la saluer … mais … rien !

Je vois bien qu’elle est un peu perdue dans ses pensées, mais je me dis que ça va passer et que tôt ou tard… elle va me voir !?!

Je commence à pédaler en me disant qu’en bougeant un peu,  ça va forcément attirer son regard… mais … toujours rien !

Je me retourne vers elle, deux ou trois fois … et même plus… j’essaie des petits soupirs, j’agite un peu mon linge, je secoue la tête, mais ….rien à faire !

Je crois que ce jour-là, pour une personne au moins…  j’étais transparente !!!

Et on n’était même pas très éloignées … j’aurai pu la toucher juste en tendant un peu le bras !!!

Je la voyais concentrée, sourire, voire rire, mais … toute seule ! Je la voyais vivre à côté de moi, sans que j’existe. Elle, dans son monde et moi qui essayait, en vain, d’attirer son attention.

Oh ! bien sûr… j’aurai pu me mettre juste sous son nez, ou lui adresser carrément la parole. Mais je croyais, sincèrement, qu’on arriverait à croiser nos regards. Et puis, peut-être que je suis un peu trop polie et je pensais que peut-être elle ne voulait  pas être dérangée. Peut-être avait-elle besoin d’être seule ?!

Pendant 20 bonnes minutes, on s’est côtoyées, frôlées, on a sué côte à côte… sans se rencontrer !!!

Le problème, c’est qu’elle avait mis des écouteurs sur ses oreilles et elle était branchée sur une autre fréquence que celle où je voulais la rejoindre.

Mais comme j’aurai aimé lui souhaiter la bonne année, lui offrir mes vœux, savoir comment allait sa vie, s’il y avait peut-être un sujet pour lequel j’aurai pu prier, lui offrir un peu de mon temps qui se perdait en transpiration sur ce vélo… et encore tant de choses…

Au bout de 20 minutes, elle s’en est allée, sans un regard…

Alors, je me suis imaginée Dieu… dans la même situation. Il est là, tout près de nous. Il aimerait nous parler, nous encourager. Il aimerait savoir ce qu’on ressent. Il aimerait nous dire de ne pas nous en faire, on n’est pas parfait mais Il nous aime !!!

Il cherche le contact, une relation… et nous … nous … on a mis nos écouteurs … branchés sur fréquence « Moi, je » ou sur fréquence « Le monde »… et on ne l’entend pas !!!

 «Quand Dieu parle, il choisit tel moyen d’expression, ou tel autre, mais on n’y fait pas attention. » Job: 33.14

Mais comme ça doit être frustrant pour Lui !!!

Combien de fois Il chercher notre regard… et on ne le regarde pas ?

Combien de fois Il a cherché une relation … et on l’ignore ?

Combien de fois Il nous regarde vivre… nos erreurs … sans Lui ?

Moi, j’ai réalisé que, ces derniers temps, j’ai été un peu « happée» par le monde et son tourbillon d’activités et ma relation avec Lui est devenue un peu … disons… fade. Ca n’avait plus trop de goût. C’était un peu de la routine… et je n’aime pas du tout la routine !

Alors,  je Lui en ai parlé… juste en deux mots. Pas plus.

Et ce matin, en me levant, j’ai pris conscience que son Esprit avait repris Sa place… dans mon cœur.

Je me suis réveillée dans la joie, cette joie qui ne vient de rien de concret mais qui est là on ne sait pourquoi.

Cette joie qui vous donne envie de Le connaître, mieux encore, et de passer du temps avec Lui.

« Approchez-vous de Dieu et il s’approchera de vous. » Jacques: 4.8

Alors… qu’est-ce que vous pensez…  si on enlevait nos oreillettes et si on se remettait à Son écoute ?… mais « vraiment » à son écoute… pas juste un peu…

… parce que dans Sa présence, on trouve tout : la joie, la paix, la consolation, le bonheur… et … l’amour, pour nous et pour les autres !

Print Friendly, PDF & Email

5 Comments

  • Audrey Moret-châtelain

    Il suffit parfois de tellement peu pour être connecté …ou pas! Merci pour cette méditation…! Le livre de Sarah Young m’aide aussi à vivre concrètement la présence de Dieu…Quand je ne me perds pas sur d’autres fréquences….!
    Biz et bonne semaine! N’en fais quand même pas trop au fitness….

  • Anonyme

    Trop beau Milvia ! et tellement vrai ! Un immense merci de nous partager ton don d’écriture mais surtout d’encouragement, d’exhortation. Gros bisous et à tout bientôt. Je crois même qu’on ne s’est pas encore croisée en ce début d’année 2015. Alors meilleurs voeux et que le Seigneur continue de d’inspirer pour la gloire de son nom. Fiona

  • Fée grain de ciel

    Chère Milvia Que rajouter ? Je suis sur la même fréquence que toi par rapport à tout ce que tu partages. j’essaie le plus souvent possible dans la journée de chercher son regard, de lui soumettre mes pensées captives afin d’être dans ce lieu d’intimité où règne sa paix et sa joie qui ne dépendent pas des circonstances. Je profite pour conseiller à celles qui ne le connaissent pas le petit livre admirable de Sarah Young un moment avec Jésus.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

0 Partages
Partagez
Tweetez