Un petit air de vacances

Nos sacs

Young businesswoman behind the wall of shopping

La semaine dernière, pour notre sortie féminine annuelle, nous somme allées à Annecy. Nous étions entre 20 et 25 femmes, toute différentes, toutes belles … et toutes motivées… ça oui !!!

On est arrivées à Annecy dans plusieurs voitures, alors on s’est toutes donné rendez-vous dans un grand centre commercial et depuis là, on a fait … un lâcher de shopping !!!… Un, deux, trois… partez…feu …et on est parties de tous les côtés !

Ah ! Il faut l’avoir fait une fois le « lâcher de shopping » !!!…toutes ces femmes qui partent dans tous les sens, toutes avec un sac, parce que… pas de shopping sans sac !

Alors, on a nos sacs à commissions, sacs à main, sacs besaces, sacoches, sacs à dos, sacs-cabas, sacs en bandoulière, sacs à puces (ah non ! ça c’est mon chat !). Parce que s’il y a quelque chose de typiquement féminin, c’est bien les sacs…

Dans le mien, il y a mes clés,  mon indispensable iphone, des mouchoirs, des bonbons pour la gorge, un  stylo, un gloss, un foulard au cas où…, plein de petits bouts de papiers, listes de commissions, pense-bête,  et bien sûr, dans mon sac,  il y a le « saint des saints » : mon porte-monnaie… avec ma carte d’identité qui dit que je suis bien « moi », mon permis de conduire , mes cartes de crédits, mes cartes de … tout et rien… et bien sûr, mes richesses du jour ! Tout un tas de choses qui me font croire que je suis importante mais qui, finalement, ne prouvent rien du tout. Par contre,  mon sac à moi je ne peux pas l’échanger avec celui d’une autre, à cause de tout ce qu’il contient … Il est personnel et j’y tiens !…Il y a ma vie là-dedans, voyons !!!…

Et bien, en regardant toutes ces femmes avec leur sac, j’ai réalisé que, comme on a toutes  un sac « personnel », on porte  toutes une histoire bien à nous, une histoire bien personnelle et qu’on ne pourrait  changer avec aucune autre.

Et puis, un jour, dans cette histoire…

… un jour, Dieu pose son regard sur nous … Il s’invite dans notre sac-histoire … et  Il commence à y faire le tri…

De mon sac, il a sorti des vieux mémos avec des listes de commissions, souvenirs de repas entre amis… tiens, que sont-ils devenus ?…

Il a retiré des morceaux de papiers avec des versets ou des bouts de pensées, écrits à la main… et j’ai réalisé que, souvent, Il m’a parlé !

Une ou deux aspirines ou anti-inflammatoires, périmés, retrouvés au fond d’une poche intérieure mon rappelé qu’Il est le Dieu qui me guérit !

J’avais cherché partout  un échantillon de poudre magique-bonne-mine et le voici tout au fond dans un coin de la doublure… alors je comprends que pour Lui je n’ai rien besoin de tout ça… Il m’aime comme je suis !

Tiens… un vieux mouchoir tout froissé … resté là, ce vieux mouchoir à qui j’avais confié, un jour, toute ma tristesse et qui avait récolté mes larmes ! Mon Dieu l’a pris… Il m’a consolée et a jeté le mouchoir et tout ce qui allait avec … parce qu’Il est le Dieu qui me console et me restaure !

Alors, peu à peu,  mon vieux sac s’est allégé,  et Dieu y a mis la vie, sa vie.

J’ai maintenant des cartes de crédit pour son amour, des cartes de crédit pour sa paix, des cartes de crédit pour sa joie.

J’ai une nouvelle carte d’identité ou il y a ma vraie identité, celle que Dieu me donne, celle qui dit que je suis fille bien-aimée de Dieu…

J’ai un nouveau téléphone avec une ligne directe où je peux le contacter 24/24…Lui…le Grand Dieu de l’Univers… vous vous rendez compte ?!?

J’ai un petit carnet, dans mon sac, où il a répertorié mes dons et  écrit le but pour lequel  Il m’a créée.

J’ai aussi des clés nouvelles, des clés  pour une destinée nouvelle…

… comme Esther qui était une orpheline en pays étranger… et que Dieu a fait reine !

… comme David, simple berger … devenu Roi !

… comme Joseph, jeté dans un puits par ses frères, esclave, accusé à tort de viol … élevé par Dieu juste en dessous de Pharaon…

… et comme pour vous aussi. Parce que pour vous aussi Dieu a de grands projets. Des projets de bonheur, que rien ne pourra empêcher de s’accomplir, même si votre temps présent est lourd et difficile.

Alors, mes amies, j’aimerai vous encourager à ouvrir vos sacs et à laisser Dieu visiter le vôtre.

Laissez-le faire le tri et remplacer ce qui est usé, vieux, dépassé et périmé.

Laissez-le prendre vos vieux mouchoirs pleins de larmes… et les jeter…

Laissez tomber vos maquillages qui ne trompent que vous…

Soyez  sans crainte parce qu’il vous aime. Sa bonté et ses plans sont juste parfaits pour vous !

Laissez-le vous surprendre par tout le potentiel qu’il a mis en vous !

Laissez-le réécrire votre histoire et vous entraîner à sa suite !
Voici ce que dit Celui qui vous a crées! Celui qui vous a formé, me amies! Ne craigniez rien, car vous avez été rachetées à grand prix,

Dieu vous appelle  par votre nom: vous Lui appartenez, vous êtes ses filles bien-aimées!

Il promet que Si vous traversez les eaux, Il sera là, avec vous; Et les fleuves,  ne vous submergeront pas  ; Si vous marchez dans le feu, vous ne vous brûlerez pas, et la flamme ne vous embrasera pas.… Ésaïe 43 : 1-3

Alors,
« Confiez-vous  en l’Éternel de tout votre cœur,

Ne vous appuyez pas sur ce que vous croyez savoir, sur votre sagesse;

Reconnaissez-le dans toutes vos voies, même les plus insignifiantes, chaque jour.

 Et il aplanira vos sentiers. » Proverbes 3:5-6
« Parce que l’Eternel est bon; sa bonté dure toujours et sa fidélité de génération en génération. » Psaume 100:5

Print Friendly, PDF & Email

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

0 Partages
Partagez
Tweetez