au féminin,  Témoignages

Un changement dans mon coeur

 

Je suis née à Sion d’un père autrichien et d’une mère valaisanne. J’ai eu une enfance heureuse, sans souci particulier.

Arrivée à l’âge adulte, j’étais investie par les valeurs de ce monde. J’attachais de l’importance à ma vie professionnelle et à l’accumulation de biens. Je pensais tout connaître, tout savoir. J’étais persuadée que je pouvais maîtriser, gérer le cours de ma vie à ma manière et comme je l’entendais.

Les événements qui ont changé ma vie

Mariée à l’âge de 28 ans, nous nous sommes établis dans le Jura. Ces années furent heureuses. J’appréciais la beauté du paysage et le climat rude qui m’a forgé, contre toute attente, une excellente santé.

J’avais un profond désir d’enfants. J’ai eu le grand bonheur de donner naissance à un fils. Très rapidement, le désir d’un deuxième enfant a pris forme. Ce souhait a été abondamment comblé car suite à ma première échographie, j’ai appris que j’attendais des triplés ! En 15 mois, je me retrouvais mère de 4 garçons.

J’ai rapidement compris que je n’allais plus pouvoir gérer le cours de ma vie comme je le faisais jusque-là.

Dans ce temps si particulier, un groupe de prière de notre village s’est approché de mon mari et a proposé de prier pour notre situation. En désespoir de cause j’ai répondu : ‘Priez pour nous, cela ne peut pas nous faire de mal.’

Et oui, ma foi ressemblait à cette réponse : une bouteille qu’on lance à la mer car plus rien n’est gérable.

Ce groupe n’a pas seulement proposé un soutien dans la prière, mais des femmes sont venues m’assister pour donner des biberons (il y en avait 21 par jour) et, pour m’aider à sortir les enfants avec les deux poussettes jumeaux. Durant ces balades, quels bonheurs j’ai connu. Les enfants dormaient, je pouvais discuter avec des femmes chrétiennes. J’ai été touchée par leur amour pour Dieu, leur non-jugement des autres et leur disponibilité pour notre famille.

Dieu avait commencé à faire ruisseler son amour dans mon coeur. Peu après, je reconnaissais Jésus-Christ dans ma vie comme mon Sauveur et ce flux d’amour a inondé mon être.

« Tu aimeras ton prochain comme toi-même.» Matthieu 22, 19

 

Une relation personnelle avec Dieu

Cela a été dur pour moi d’accepter la naissance de mes triplés. Pour l’un d’eux, arrivé à la maison une semaine après ses deux frères, je n’avais malheureusement plus de place pour lui dans mon coeur. J’étais ‘complète’ et mon amour de mère ne pouvait pas aller au-delà de trois enfants. Mon fils l’avait tellement bien senti qu’il pleurait constamment. Il voulait une mère et non pas une mère nourricière. J’ai imploré Dieu pour qu’il m’aide à l’aimer comme il en avait besoin. A l’âge de 4 ans, mon enfant est venu vers moi et m’a dit : ‘Maman, j’aime comme tu m’aimes’.

«Demandez, et vous recevrez; cherchez, et vous trouverez; frappez, et l’on vous ouvrira.»  Matthieu 7, 7

Puis, nous avons déménagé et nous sommes venus habiter dans le Chablais. Notre relation de couple s’est alors détériorée et nous avons fini par divorcer 7 ans après notre séparation. Sept ans de souffrance pour tout le monde, de conflits, d’avocats et de tribunaux. Sept ans qui ont marqué les enfants. Je prie maintenant pour que nos garçons puissent nous pardonner, à leur père et à moi, pour toutes ces années où ils ont été pris en otage.

Durant ces années Dieu m’a soutenue, aidée. J’ai souvent eu l’impression d’être sur une corde raide. Tomber d’un côté ou de l’autre aurait pu se produire maintes fois. Dieu était présent, puissant. Il me voulait vivante.

J’ai tenu par la foi et par l’amour que Dieu me donnait.

«Déchargez-vous sur lui de tous vos soucis, car il prend soin de vous.»  1 Pierre 5,7

La crise d’adolescence des garçons a été très difficile. Imaginez une crise d’adolescence en même temps pour 4 garçons ! Au quotidien, je priais pour eux. Dieu les accompagnait et ils ont été protégés à plusieurs reprises.

J’étais la seule chrétienne dans ma famille. Une nuit en juin 2013, Dieu m’a parlé en rêve. Dès lors mes pensées se sont transformées. J’ai été guidée par le Saint Esprit qui voulait un changement dans ma famille. Au début de l’année 2014, deux de mes garçons se sont tournés vers le Seigneur et fait baptiser en juin.

«Si le Seigneur est avec nous, qui donc sera contre nous.» Romains 8,31

Le jour de leur baptême fut le plus beau jour de ma vie. J’ai pleuré toutes les larmes de mon corps. Des larmes de bonheur et de joie. Dieu répondait à mes prières avec abondance. Maintenant, ce sont mes garçons qui me font avancer dans ma foi.

J’ai également remis dans la prière ma vie de femme et mon désir de rencontrer un homme engagé dans la foi. Dieu m’a exaucée et a mis sur mon chemin un homme qui a reconnu Jésus-Christ comme son Sauveur et son Seigneur. Nous allons prochainement nous marier. Une nouvelle étape de vie commence placée sous le regard bienveillant de Celui qui conduit ma vie.

 

Un Dieu d’amour

Dieu pourvoit, Dieu répond aux prières de notre coeur. Il répond en son temps.

« Dieu est avec nous.»  Matthieu 1,23

Aujourd’hui, je prie au quotidien, je prie avec mes enfants et avec mon futur mari. Ces moments partagés dans la prière sont riches et puissants. Nous nous encourageons, comprenons et déposons à la croix nos difficultés. Nous avons cette assurance qu’aucune situation de vie n’est trop compliquée pour Dieu.

Je t’invite à t’adresser à Lui et à chercher son précieux amour. C’est la plus belle rencontre que tu puisses faire. Il te transformera de l’intérieur et transfor­mera les situations de ta vie.

Car Dieu en Jésus-Christ est un Dieu Fidèle et Vivant.

 

Marie-Josée

Print Friendly, PDF & Email

Commentaires