Coeur à coeur

Un coeur d’enfant

Il ne faut pas grand-chose pour que je retrouve mes yeux d’enfant : le rayon décorations de Noël ! Et me revoilà à 5 ans, tout émerveillée !!!

J’ai toujours aimé ces lumières de Noël, les décorations, les odeurs de biscuits, de pain d’épices, tout ce qui s’y rattache en fait. Juste de passer à travers le rayon et je me sens de nouveau toute joyeuse.

Garder un esprit d’enfant… ça laisse moins de place aux années qui passent.

Garder la passion, la passion pour Dieu aussi. Être réjouie comme une enfant !

Un jour, alors que depuis quelque temps il me semblait que ma passion pour Dieu était moins « intense », j’en ai parlé à mon pasteur : « Il me semble que j’aime moins Dieu ?!?…» Je n’ai pas oublié sa réponse : « Est-ce que tu peux voir Dieu dans chaque petites choses de ta vie ? Si oui, alors ne t’en fais pas. »

C’est ça, voir Dieu dans chaque petites et grandes choses de nos vies. Le voir dans la création, dans le soleil, dans la pluie, dans le désert, dans la tempête.

Le voir à l’œuvre dans nos vies, dans nos joies, nos peines, dans nos doutes aussi. Reconnaître qu’il sait y faire pour nous rejoindre et nous combler. 

Le voir exaucer nos prières les plus improbables. Le voir répondre au moindre de nos soupirs… et s’en émerveiller !

Et se rappeler de ça, c’est comme la magie de Noël, ça fait briller nos yeux et nos cœurs et les rafraîchit !

Qu’est-ce que ça fait du bien de retrouver un cœur d’enfant !

«Jésus leur dit :  Laissez donc ces petits enfants venir vers moi et n’essayez pas de les en empêcher, car le royaume des cieux appartient à ceux qui leur ressemblent. » Mat 19.14

Print Friendly, PDF & Email

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *