Encouragement

Au sujet des taches

Ca fait déjà trois fois que je le lave ce pantalon ! Une première fois parce qu’il avait des taches brunes, causées par un gel -douche. La bouteille, dans ma valise, a mal supporté l’avion. Du savon, en l’occurrence ça n’est pas trop grave. Sauf que celui-ci était à base de moût de raisin rouge (si, si, ça existe !) et les taches carrément résistantes à l’eau simple ! Au sortir de la machine, plus de taches brunes, mais des bleues cette fois ! Mais quelle idée j’ai eue de mettre des mini-baskets bleues avec mon pantalon clair!?! Finalement, le voilà prêt à être repassé, bien propre, mais … encore !!! Le doigt que je me suis coupé la veille a la bonne idée de se remettre à saigner, sans que j’y prenne garde, juste alors que  je commençais à le repasser. Et voilà… une, deux, trois … belles taches rouges ! Seigneur, tu veux me dire quelque chose avec toutes ces taches, peut-être ?!? Aïe, aïe, aïe… je crois bien que oui … Seigneur, est-ce  que tu veux me parler de ces taches sur nos cœurs, ces taches qui changent de couleur, qu’on nettoie et qui reviennent, sous une autre forme, en traître, « presque » malgré nous?!? Ces taches « subtiles » dont on n’aime pas trop parler, qu’on n’aime pas les voir chez nous, mais qu’on voit tellement plus facilement chez l’autre. Seigneur est-ce que tu veux nous parler de… « jalousie » ?!? Voilà c’est dit… le vilain mot qui commence par « J » !!! LA jalousie, au féminin, mais « féminine » ? Je n’en suis pas sûre. Je crois, en fait, qu’elle affecte un peu tout le monde, parfois peu, parfois beaucoup, dangereusement quand elle est passionnée et non maîtrisée ! On pourrait presque dire qu’il y a une sorte de jalousie par personne tant il y a de sujets pour la nourrir. Elle échappe à nos auto-analyses. Nous induit en erreur tant elle peut prendre des aspects différents. Souvent cachée, elle nous fait croire que c’est toujours l’autre qui est responsable. Elle nous justifie pour mieux  nous enchaîner. Sa spécialité : elle brise les relations, même les meilleures ! Elle est menteuse, de mauvaise foi, hypocrite, mauvaise langue, accusatrice et culpabilisante, sournoise et j’en passe.  Elle agit dans les deux sens : elle fait du mal à celui qui est jaloux comme à celui qui en est la victime. Quand elle devient tyrannique, elle nous torture et peut même nous rendre malade. Elle peut même aller jusqu’à tuer ! On croit l’avoir reconnue, éliminée… la voilà qui ressort sous une autre couleur ! « La violence est brutale, la colère est un torrent déchaîné, mais devant la jalousie qui pourra résister ? » Prov 27 : 4 Il y a pourtant un endroit  caché, sûr, protégé. Un lieu où tu vas pouvoir connaître la vérité, sur toi, sur tes émotions et les affronter. Un espace prévu par Dieu où Il te prend par la main pour être lavée, nettoyée, déculpabilisée. Un endroit où tu peux te laisser aimer et rafraichir. Comme un enfant dans le ventre de sa mère, dans cet environnement différent, tu te transformeras,  tu te purifieras, tu seras rendue belle et aimable. Ce lieu t’est donné par Grâce. Il te fait connaître la Vérité, pas la tienne, mais la vraie Vérité, celle unique, de Dieu. Là, tu pourras librement Lui poser La question : «  Seigneur, que vois-tu dans mon cœur ? ». Si tu L’écoutes, alors,  tu seras rendue LIBRE ! Cet endroit tu le trouves en Christ, là où Il fait de toi une nouvelle « toi ». « Vous comprendrez la vérité, et la vérité fera de vous des femmes ( hommes) libres. » Jean 8 : 32  
aller-plus-loin        Pour aller plus loin : www.connaitredieu.com

 
Contact direct : nouvelles@netplus.ch
Print Friendly, PDF & Email

2 Comments

  • valentine

    Coucou Milvia,
    Merci d’avoir abordé ce sujet si joliment… . Tu as très bien décrit ce sentiment.
    La jalousie n’est elle pas souvent une perte de confiance de la place unique que nous avons dans le cœur du Seigneur…

    • Milvia's blog

      Oui, Valentine. La jalousie est culpabilisante et nous fait croire que nous ne méritons plus la confiance et l’amour de Dieu. C’est oublier qu’il y a la Grâce qui nous couvre.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *