secrets de mon coeur

Cailloux précieux

J’ai coupé, séparé, à peine trié et fini par en jeter un max.

C’est bon signe !!! Très bon signe ! Ça me montre que je passe à autre chose et que je retrouve la pêche !!!

C’est à l’occasion d’un passage du premier de mes « chicoufs » que j’ai fait le tri.

Je ne sais pas ce qu’ils ont en ce moment mes petiots, mais ils sont fans de pierres précieuses. En fait, n’importe quel caillou se transforme en pierre précieuse pour eux et ils se retrouvent riches de brouettes de peu de choses.

Alors voilà que le premier de l’équipe voulait à tout prix un collier avec une pierre « précieuse » au bout. Il m’a cassé les oreilles toute la matinée avec son fameux collier qui se transformait parfois en bracelet. Du coup, je ne savais plus ce qu’il voulait… et lui non plus d’ailleurs.

Finalement, j’ai eu L’idée : c’est moi qui allais le lui faire son collier. J’allais trouver de quoi faire dans une boîte où j’avais remisé plein de vieux bijoux en attendant je ne sais quoi. J’ai ressorti la boîte en question et j’ai commencé à trier, démêler, couper, jeter et finalement récupérer ce qui était de l’ordre du caillou. Pour le reste, je me suis surprise à tout jeter sans états d’âme.

En faisant ce petit job j’ai réalisé que j’étais aussi en train de faire du tri dans mon cœur et dans ma tête.

« Seigneur, tu me sondes et tu me connais, tu sais tout de moi : que je sois assise ou que je me lève.
tu comprends de loin tout ce que je pense. » Psaume 139.1-2

Oh que oui !!!

Il y a encore quelques trésors de pacotilles restés dans mon cœur. Des sortes d’habitudes « décoratives » qui m’encombrent plus qu’autre chose, comme cette peur d’oser dire non, peur d’oser naviguer contre le vent, peur d’oser prendre ma place dans certaines situations… en fait c’est juste « la peur d’oser » tout ça.

Là, c’est Dieu qui est en train de démêler, trier, séparer, couper, jeter.

Il démêle les coins tortueux de mon cœur. Il sonde la valeur de chaque chose. Il coupe là où ça s’est noué. Il sépare le bon du mauvais. Jette ce qui ne convient pas. Met en valeur ce qui le vaut.

Gros job. Je commence à comprendre un peu mieux cette année de restitution que je vis.

Je Le laisse faire… sans (trop) d’états d’âme.

Petit à petit, Il me refait un collier avec juste ce que Lui veut y mettre. Un collier d’amour sur un fil de sagesse confectionné avec ce qu’Il a choisi : des pierres de valeur, de liberté, de grâce, de pardon… Un collier créé par Lui… juste pour moi. Un collier léger, qui ne m’encombre pas. Un collier sans culpabilité ni faux devoirs.

Mon « chicouf » no 1 a aussi fini par l’avoir son collier de « pierre précieuse ». Un collier juste pour lui. Un collier précieux, pas pour la pierre qui le conçoit, mais parce qu’il a été confectionné spécialement pour lui, avec amour, par sa Mami.

« Car ce n’est pas un esprit de timidité, de lâcheté ou de défaitisme que Dieu nous a donné, mais un esprit de courage, d’amour et d’enthousiasme, c’est un esprit actif et aimant qui nous rend forts et capables d’aimer ; il nous donne un jugement sain et une parfaite maîtrise de nous-mêmes. » 2 Timothée 1.7

Print Friendly, PDF & Email

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

0 Partages
Partagez
Partagez