comment ça va ton coeur

Plus ou moins

Ça a commencé par un peu de poussière sur le rebord de la cheminée. On l’a ôtée, mais c’est revenu très vite.

Ça nous a quand même un peu, un tout petit peu, pris la tête parce qu’on se méfiait bien des petites fourmis qui traînaient ici et là. Bien qu’à première vue, tout avait l’air plus ou moins sain, en ordre.

Plus ou moins sain. Plus ou moins en ordre, comme dans nos cœurs. Plus ou moins.

Plutôt plus ?… Ou plutôt moins ?!?

Parce qu’en réalité, on voyait bien qu’il se passait quelque chose … d’inexpliqué.

Finalement quand on a pris l’échelle, on s’est rendu compte que la vermine était entrée au cœur même de la poutre et la rongeait… de l’intérieur.

Ça ne te fait pas penser un peu à ton cœur des fois ?!?

Ces petits « moins » qu’on laisse courir, qu’on oublie ou qu’on veut bien oublier. Ces petits restes de quelque chose, comme des fourmis inoffensives, si petites qu’elles ne valent pas trop la peine qu’on s’en inquiète. Mais qui, à la longue peuvent faire tant de dégâts.

Ces petits restes d’amertume, de jalousie, de blessures qui soi-disant guériront d’elles-mêmes, et qui finalement rongent ton cœur, de l’intérieur, font de la poussière dans tes relations… tout comme ma poutre pourrie.

Alors, si aujourd’hui tu prenais le temps de le visiter à nouveau, ton cœur ?

Si tu prenais un moment pour t’asseoir avec lui et l’écouter un peu dans ce qu’il souffre, ce qui l’enrage, ce qui le perturbe ?

Et si tu laissais Jésus t’accompagner dans ta visite de santé ? Il connaît tes chemins. Il connaît tes détours, tes faiblesses, tes faux-semblants. Il sait de quoi tu es faite. Mais surtout, Il sait comment te conduire, en douceur et avec amour.

Et si aujourd’hui, tu choisissais d’être enfin guérie, restaurée, rétablie ?


«Par-dessus tout, surveille ton cœur, car il est la source de la vie. 

Interdis à ta bouche de mentir, ne dis jamais de mal des autres.

Regarde les gens en face, droit devant toi, avec franchise.

Réfléchis avant de commencer quelque chose, choisis seulement des chemins sûrs. »

Proverbes 4.23-26

Print Friendly, PDF & Email
close

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

0 Partages
Partagez
Tweetez