• Covid

    C’est fait!

    Je crois que je vais oser le dire. Oser, parce que ça a créé tellement de polémiques qu’il me faut du courage pour le dire : je suis vaccinée. Eh oui !

    Non seulement je suis vaccinée, mais j’ai également eu le fameux Covid. Ce qui ne me semblait pas trop grave au départ a quand même duré 6 mois. Six longs mois de galère, à devenir de plus en plus épuisée et « inutilisable ». C’est long.

    Mais ça n’est pas encore ce qui m’a décidée à le faire le fameux « controversé ». Non. Il y a eu d’autres réflexions.

    La plus terre à terre :

    • mon médecin épuisée. Elle était censée prendre soin de ma santé, mais quand je l’ai vue, le regard terne derrière son masque, son corps voûté alors qu’il est encore jeune, j’ai réalisé que celle qui devait prendre soin de ma santé était épuisée. Le Covid l’avait touchée, elle aussi … sauf qu’il fallait assurer mon droit élémentaire à la santé. Elle ne me doit rien, mais quand je vais la voir… je lui demande beaucoup.
    • Et puis, il y a eu une passante croisée dont le mari attendait, en vain, une place pour se faire opérer alors qu’il souffrait depuis quelque temps déjà.
    • Et tant d’autres… aurais-je oublié les applaudissements à 21.00 pour soutenir le corps médical ?!?

    La plus… égoïste ?!?:

    • Je voulais enfin revivre un peu normalement, sans cette épée de Damoclès, cette peur constante, revoir du monde, des amis… aller au resto, et j’en passe…
    • et surtout, ne pas le rattraper une deuxième fois et repartir pour 6 mois.

    La plus… réfléchie :

    • Je me suis demandé ce que pensait Dieu à ce sujet. Est-ce qu’Il a un avis, un conseil, une contre-indication ? Bref, quelque chose qui puisse m’aider à faire un choix. J’ai cherché… cherché… cherché… Était-ce un péché de se faire vacciner ? (si,si j’y ai pensé !)

    Pas trouvé de trace de Covid ou de vaccin, ou de conseils, mises en garde ou autre. Peut-être que j’ai mal cherché, pas trouvé… peut-être.

    Mais j’ai lu ceci :

    « Obéissez aux autorités à cause du Seigneur : au roi parce qu’il est le chef de tous. » 1 Pierre 2.13


    « Rappelle à tous qu’ils doivent être soumis aux chefs et aux autorités. Il faut qu’ils leur obéissent et soient prêts à faire tout ce qui est bien. » Tite 3.1

    Alors, bien sûr, j’ai pas vraiment foncé pour prendre rendez-vous. J’ai encore bien hésité. Mais j’ai choisi de passer par-dessus ma peur (au fait, est-ce que ça vient de Dieu ça ?!?), mes a priori, facebook, et tout le reste… et de faire confiance à Dieu pour le vaccin aussi.

    Est-ce que le Grand Dieu de l’Univers, le Dieu qui guérit, le Dieu qui me protège, ne pourrait-il pas m’aider à obéir aux commandements ci-dessus en m’apportant la paix… et Sa protection ?!?

    Alors, j’ai choisi la solidarité … ou peut-être la compassion… ou l’obéissance… Je ne sais pas.

    Mais c’est fait depuis quelques mois. Sans regrets !!! Je vais mieux … et je sais que Dieu me garde, et c’est Lui qui connaît la durée de mes jours.

    C’est juste mon témoignage, mais je voulais le partager.

    « Ils pourront prendre des serpents dans leurs mains, et s’ils boivent du poison, cela ne leur fera aucun mal. Ils poseront les mains sur la tête des malades, et les malades seront guéris. » Marc 16.18

  • Coeur à coeur

    De ma tête … à ma bouche

    Voilà, encore une fois la maison s’est vidée. Mes « chicoufs » bien-aimés sont repartis et, même si je n’ai pas eu beaucoup de temps d’intimité ni avec Dieu, ni avec moi, je me réjouis déjà de les retrouver (Eh oui !!!).

    Alors, en attendant, ce matin : pause.

    Juste une petite pause. Un temps de pause pour moi mais surtout avec Dieu. Juste un temps pour me revisiter et y inviter mon Père, son Fils Jésus, et le Saint-Esprit.

    Juste un temps pour retrouver la chaleur de Ses bras, pour reprendre conscience de Sa présence, goûter à Son amour.

    Je dois dire que j’en avais un peu perdu l’habitude, et au début ça se passait dans ma tête, à l’intérieur, dans mes pensées, on dira. J’avais un peu de la peine à « extérioriser » mes besoins, mes prières, un peu de la peine à Le « ressentir ».

    Et puis, soudain, j’ai réalisé qu’il a fallu que j’ouvre ma bouche, que je Lui parle à haute voix pour que je le rende plus vivant. J’ai réalisé à quel point la parole crée la vie, à quel point la parole, ma parole, crée La relation.

    Il a fallu que je sorte de ma tête, de mes pensées, de mon intérieur… pour que le Grand Dieu de l’Univers devienne vivant, réel dans ma vie.

    Il a fallu que j’ouvre la bouche, active ma foi, pour que je Lui parle et Le considère comme ce qu’Il est : un Dieu Vivant !

    Et tu sais quoi ?!? Il n’attendait que ça ! Il était tout heureux de me retrouver et de passer un moment avec moi. Mon Dieu Vivant s’est alors rapproché de moi et ma donné à goûter Sa présence. Tout simplement.

    Dieu est Parole, Il a tout créé par Sa Parole, et la confession de ma bouche le rapproche de moi, l’amène dans mon monde, le rend vivant, et rend Ses promesses vivantes.

    N’est-ce pas d’ailleurs un de ses commandements :

    « Allez dans le temple. Et là, annoncez au peuple toutes les paroles de la vie nouvelle. » Actes 5.20

    Alors, toi, parle … parle-Lui! Ne le laisse pas enfermer dans ta tête, dans tes pensées, ouvre la relation, ouvre la bouche. 

    Parle !  Confie-Lui tes pensées, tes soucis, tes peines, tes désirs, tes peurs… tes doutes.

    Parle-Lui, de ta bouche, avec ton cœur. Il te le rendra !


    « Si, de ta bouche, tu affirmes devant tous que Jésus est le Seigneur et si tu crois de tout ton cœur que Dieu l’a ramené d’entre les morts, tu seras sauvé. » Romains 10.9

    «Au commencement, la Parole existait déjà. La Parole était avec Dieu et la Parole était Dieu.

    Au commencement, la Parole était avec Dieu.

    Par elle, Dieu a fait toutes choses et il n’a rien fait sans elle.

    En elle, il y a la vie, et la vie est la lumière des êtres humains.» Jean 1.1-4