• A fond le sport

    J’ai pensé foot

    A 1 à 2 j’ai pensé que c’était foutu. On était éliminés… déjà !!! Bon, je te parle foot si jamais ! Parce que si tu ne le sais pas, on est en plein mondial de foot. Je surdose même de foot, d’une oreille, parce que de l’autre, je fais encore plein de choses. Mais d’une oreille, j’y participe. Donc, 1 à 2, j’ai baissé les bras. J’ai failli passer à autre chose avec mon autre oreille, mais… par solidarité, pour et par mon mari, j’ai continué à suivre… de loin, j’avoue. J’avais vite fait mon deuil d’émotions, de victoire, de joie… je n’y croyais plus. J’ai pensé à ces temps compliqués…

  • Avec lui

    Le grand JE SUIS

    Je peins sans trop de convictions. Je peins en pensant à autre chose. Le cœur y est pourtant, j’ai envie de le faire. Sauf que ma tête, un peu encombrée, elle, elle se perd ailleurs, dans des pensées futiles, inutiles et a de la peine à s’aligner à mon cœur. Je ne trouve pas le bon ton, la bonne couleur. J’hésite entre divers bleus, divers rouges et autres… ce qui finit par me donner du gris, un gris fade, sale.  Je crois que je procrastine dans la couleur. C’est ça !!! Du coup, faut pas s’attendre à ce que ce soit fabuleux, ni même beau ! Franchement, c’est du rajouté, du raturé,…